le prix du silence ORANGE (haut de page) "mélangeons,métissons unies soient nos cultures pratiquons la r" /> Paroles Tou Les Titre Ruda Salska Album "le Prix Du Silence" - La Ruda Salska - Ska - Francais
dimanche 13 mai 2018


Textes
Titres
Interprètes
Posteurs

Vous recherchez des paroles de chansons
   


Tou Les Titre Ruda Salska Album "le Prix Du Silence"

Télécharge la Sonnerie de "Tou Les Titre Ruda Salska Album "le Prix Du Silence""

Interprete : LA RUDA SALSKA

Langue : Francais
Genre : Ska
Année : 1990



Texte :

le prix du silence
ORANGE (haut de page)
"mélangeons,métissons
unies soient nos cultures
pratiquons la raison
bénie soit l'ouverture
y'a tant de cons si ce
n'est des prophètes
aboyant leurs opinion
nées d'idées toutes faites
les pressions,les
tensions,les temps sont
assez durs pour laisser
progresser,pavoiser les
ordures se regarder
pisser,préparons le
futur...L'identité ce
n'est pas la caricature
mélangeons nos cultures
pratiquons l'ouverture
combien de temps faudra-
t'il? Pour qu'on
comprenne que rien n'est
ni noir ou ni blanc
je nie tous les extrêmes...
la mort au tournant
Combien de temps faudra-
t'il?Pour qu'on
comprenne qu'on n'a pas
besoin d'être noir
ou blanc pour être un con,
un imbécile ou un gland
melangeons nos cultures
pratiquons l'ouverture
le mondialisme n'a rien
Pourtant d'un art
étrange mais tant le
nient....putain de mairie
d'orange
attention!innovation
attention!tradition
attention!pas de cas de
fusion,d'relation
d'infusion
a tirer la couverture,
trop prés de soi la
moisissure naît,c'est la
nature qui veut ca...
mélangeons.
STADIO (haut de page)
"Au stadio communal on
scande on crie on râle
on chiale ou on
s'enflamme pour des ballons dans la
lucarne au stadio
communal le kop
est infernal il copule
il percute a chaque but
chaque minute il
s'emballe au stadio
communal c'est l'étalage
social a tout âge
noir ou pale dans la
houle de la foule on
s'affale au stadio
communal soit on perd
soit on gagne mais
une fois ensemble te ca
change de la logique
sociale si il y est si il y est
si il y est on rentre dans
le bal si il y est si il y est
s'il y est au stadio
communal et ce ne sont
pas qu'des feux de
bengale qui enflamme le
stadio mais c'est le feu de
milliers d'âmes non pas
qu'des ânes
non...(communal)
mais dans la foule pas du
meme moule be careful
hooligan mais dans la
foule pas du meme moule
be careful hooligan...et
tant pis tant pis si c'est
banal au stadio
communal...et tant pis
tant pis si certains
clament qu'il faut être
bestiales tout sur
le meme pied d'estale au
stadio
communal on s'emballe
pour les rois de la
balle...au stadio
communal...
écoute le bruit du
stade...(passe passe au dix)
oui passe lui la balle...
(passe passe au huit)
oui passe lui la balle...
(passe passe au six)
une fois dans
la surface...
(tir)le public est en face
(tir) regarde
le but est en face
(tir)le public est en face"

TAPER LA MANCHE (haut de page)
n'ayez plus honte d'être solidaire....
"taper la manche oh ce n'est pas si facile on sape
et on tape sur nos manche on se penche sur
tous les styles les gens ne sont pas de vieilles
branches mais ce sont plutôt des cibles
a qui pour plaire on s'arrange
a les rendre plus docile j'dis que taper la manche a
défaut de pouvoir en vivre nous ca nous
permet en revanche de tenir en équilibre sur une
branche très fragile
celle de tous ces musiciens et c'est vous si vous donnez
qui décidez d'son maintien je dis que taper la
manche non ce n'est pas une ambition
non/provocation/non agression/non
persécution non/
taper la manche ho ce n'est pas si facile mais on
vous propose en échange le deal de nos chants
"mufin" si on agit sur vos dépenses on depense
notre energie aussi pense t'on qu'ca compense vous le don la danse mais
taper la manche sans mettre le feu a la ville
c'est pour nous passer a l'orange mécanique
impérative pour vivre pour la musique un tic qui
nous démange mais sans fric sans un viatique c'est
la famine et on "mange"....je dis que taper la manche
non ce n'est pas une ambition
non/provocation non/agression
non/persécution non/promotion
non/vocation non/profession non
/provocation non ce n'est pas ca non ce
n'est pas taper la manche non ce n'est
pas non ce n'est pas ca on est pas rapace vous
n'êtes pas rats quand la main passe tout
n'est pas vain on remplit l'espace d'une place sur
un trottoir ou d'un trône j'en fait peut être
trop mais nous ferons tout pour désormais ne
plus quitter les sommets d'la ligne de ira pour s'en
sortir not'voie est plus qu'un pretexe pour faire
de la musique not'voie cette fois
en anglais dans le texte "sound's power....."
taper la manche oh ce n'est pas si facile ne nous
fions pas aux apparences on l'a dans le fion si nous
file entre les doigts l'argent des gens et
quand les agents nous sifflent parait-il
que l'on doit quitter la vite fait la ville et taper la
manche c'est une manie qui dérange au point que
certains nous en veulent et c'est leur
poings dans nos gueules alors vous passants
arpentant les trottoirs d'un pas lent ne voyez
rien dans nos espoirs svp d'insolent je dis que
taper la manche non ce n'est pas une ambition
non...etc....
LE PRIX DU SILENCE (haut de page)
"gangster c'est un métier beaucoup l'ont apprit a
leur dépend se taire surtout ne pas dérailler
sinon c'est le prix du sang....six années passées
au placard balance par des caves oui mais
les caves ils seront toujours tricards car
s'il y de l'or c'est pour les braves....
matricule 3457 reste dans sa tête
le premier fut décapite le deuxième deux balles
dans le buffet le troisième dans la Seine
fut jeté les pieds bétonnés
ils s'apprirent le prix du silence ils comprirent le
sort des balances....mais qui n'a jamais trahi me jette la première
pierre lui dit il quand Harry lui évoqua le
cimetière mais ce n'est pas une pierre qu'il lui
lança dans la panse mais bien une allumette
puis l'immola a l'essence ils s'apprirent le prix du
silence ils comprirent le sort des balances....
le prix du silence....le silence est d'or le
silence n'est pas inné le silence est d'or le
silence n'est pas inné....gangsters c'est un métier
beaucoup l'on apprit a leur dépend se taire
surtout ne pas dérailler sinon c'est le prix du
sang...six années passées au placard balance
par des caves oui mais les caves ils seront
toujours tricards car s'il y a de l'or c'est pour
les braves...matricule 3457
reste dans sa été un jour ou l'autre il faut
payer....ils s'apprirent le prix du silence ils
comprirent le sort des balances....le malheureux
dernier périt dans la lumière pas du christ
mais du feu qui l'envoya en enfer si la vengeance
enfin est un plat qui se mange froid depuis six ans
a jeun Harry en reprit trois fois....
ils s'apprirent le prix du silence
ils comprirent le sort des balances.....
UNIS (haut de page)
Qu'on naisse rouge autant que l'apache
qu'on naisse noir quand le soleil passe
qu'on naisse blanc autant que je sache
on reste "sang" pour "sang" dans la masse
tous sur la meme terre et ce n'est que le pile ou
face qui decide du reste et bien humaine est notre
race tous sur la meme terre et ce n'est que le
pile ou face soyons solidaires soyons
habiles et faisons face
con n'est ce pas?protestant ou pas
con n'est ce pas?catholique ou pas
con n'est ce pas?musulman ou pas
con n'est ce pas?d'en venir aux armes
tous sur la meme terre et ce n'est que le pile ou
face qui decide du reste mais bien humaine est
notre racetous sous la meme terre quand la folie reste en surface
dans les cimetieres les morts s'empilent non ne
s'effacent qu'on naisse russe ou americain
qu'on naisse suisse asiatique indien qu'on
naisse serbe ou montenegrin
qu'on naisse belge africain cubain
tous sur la meme terre et ce n'est que le pile ou
face qui decide du reste mais bien humaine est notre
race tous sur la meme terre et
ce n'est que le pile ou face soyons solidaires
soyons habiles et faisons face off/la naissance est
le seul fruit du hasard le gloire le gloire
la naissance est le seul fruit du hasard
la gloire des batards tous munis de l'envie
d'exister tout s'unis dans ce lit qu'est l'humanite
tous mais de l'envie d'exister tout s'unit dans
ce lit qu'est l'humanite unis unis unis unité!!!!!!!!!!!!
tel homme telle peau mais de la tailleur est
l'essence tel homme telle peau tout est critère de
naissance tel homme telle peau mais de la
terre est l'essence tel homme telle peau un
seul drapeau celui de la tolérance mais les
salissures de l'histoire sont bien dures sont
dures a ravoir l'existence est notre
unicité tolérance en nos diversités unis unis unis
dans nos sens unis unis unis dans l'essence qui
candide mais j'me plais a l'penser plus sordides
seront les plaies a panser solidaires dans la
danse....dans l'existence.....
TRIANON (haut de page
mettez le couvert les jeunes j'apporte l'entrée"(Léon)
Il est important autant le dire que t'as le kir
gratuit mais pourtant tu paies comptant ou pas le
quart des prix des restaurants ou
tu respires autant le "mir" que ce que
t'engraines et c'est la migraine pas tard
le rouge qui tache et les frites grasses c'est tout
une tache pour que les cheveux se décrassent le
vin blanc est sec comme un coup de trique a
se fracasser la tête contre les barriques...
parole....a la cantine on dîne a la cantine du
Trianon c'est la contine des minots qui n'ont
pas un rond a la cantine on dîne a la cantine du
Trianon c'est jamais la famine le vin
décalamine l'esto....mac...tu peux rentrer t'es pas
d'attaque...mac et si le décor n'est pas du ton de
la dernière heure qu'on s'attend encore a voir
riper un "tonton flingueur"qu'si tu finis
pas ton assiette ni ton verre cul sec
les vers t'louperont pas car c'est le cimetière direct
y'a comme une odeur de clope et de sueur
et puis d'amitié et ca disserte pendant des
heures...sur le monde entier et sur le
bonheur...a l'heure du dessert quand la liqueur
ouvre les coeurs...parole a la cantine on dîne
a la cantine du Trianon du Trianon...
etc
oh Léon....dans ton anis on sent pas l'eau
Odéon...de la cantine et du bistrot
oh Léon....dans ta cuisine on sent pas l'eau
Odéon...de la cantine et du bistrot....
...ca sent bon la biguine et sur un air d'accordéon
(la vous allumez le briquet et vous versez une larme svp!!)
Et l'on trinque et l'on boit sur le zinc des
comptoirs et l'on trinque et l'ont boit a je ne sais trop quoi
on dissimule ca crainte de s'endormir le soir et on stimule
sa joie dans de vives complaintes
y'aura toujours a boire sur les quais de la Loire
y'aura toujours des peines sur les quais de la scènes
et entre poivres et sel les soulots les poivrots
se feront la vie belle dans le souffle d'un rot
il y a plus qu'un mot dans le creux de nos bouteilles
que l'ont boies au goulot un lot de maux sommeil
il n'y a plus d'boulot il n'y a plus d'oseille
et l'on traite de salops ce qui se bronze aux soleil
on s'invente des histoires on se ment a soi-meme(...)
a qui voudra bien croire la n'est plus le probleme
on vit pour le regard d'une serveuse a deux francs
qui vous traite d'IGNARE des que vous devenez trop
....franc...
SEE PANAME AND DIE (haut de page)
Il était parti pour refaire sa vie a paname
s'est vu sortir de la galere(pari sur paname)
on avance pas vite a la rame(pari sur paname)
celles du metro ont plus de charmes(see paname an die)
il etait parti pour connaitre(la vie a panade)
la meme ou l'existence est faite(de vie et de drame)
soit tout commence soit tout s'arrete(pari sur paname)
et c'est tout le mal qu'il se souhaite(see paname and die)
partir mourir un peu oui mais rester n'est pas mieux
mais paris n'est qu'un lieu qui ne produit pas tous les voeux
oh ma capitale ou est le charme ou est le charme
de tes cartes postales ou est ton ame ou est ton ame?
cloitre dans sa banlieue au lieu de ces attraits
qu'il lorgnait envieux sur de faux de vieux portraits
oh ma capitale ou est le charme ou est le charme?
de tes cartes postales ou est ton ame ou est ton ame?
paris la ruée vers l'or mais vite fait d'y perdre
le nord paris se transforme quand il vous ignore vite
l'argent facile des lors c'est l'envers du decor
paris comme babylon quand il vous devore
il avait suivi sa voie (pari sur paname)
mais meme paris a ses parias (pari sur paname)
il a tout mise sur le toit (pari sur paname)
il n'est jamais sorti une fois( see paname and die)
parti là-bas par appat (pari sur paname)
au moins là-bas il avait ca (pari sur paname)
il a fini au bar-tabac (pari sur paname)
cassa sa pipe pour deux trois grammes (see paname and die)
qui n'acquit n'a que le fruit de son rang
qui n'acquit n'a que le fruit de son sang
qui n'acquit n'a que le fruit de son rang
qui n'acquit n'a que le fruit de son sang
.....bien souvent.....
LES FRERES VOLFONI (haut de page)
A le moindre impolitese ils punissent a la
moindre thune en' caisse il agissent il n'est pas 2
freres qui liassent plus d'ennemis il n'est pas
deux paires qui naissent volfoni...Attention a ta
vie toi qui les gene ne touche pas au grisbi des
nuits d'migraine te tiendraont sans repit car
ces deux,freres entre deux martinis te foutent
en l'air a qui pretend qu'ils agressent sans
limite leur repondant c'est la caisse dynamite
il est des gens qui dispersent qui ventilent
et il est des gens qui encaissent qui s'inclinent
attention a ta vie toi qui les gene ne touche pas au
grisbi des nuits d'migraine te tiendront
sans repit car ces deux freres entre deux
martinis te foutent en l'air c'est par rafale
qu'ils envoient leurs balles au terminal des
pretentieux qu'ils renvoient les caves et
c'est qu'ca calme d'avoir deux balles entre les
yeux ca fait mal normal qu'en rois du mitant
renient la loi du gugusse de montauban
qui parle trop pour leurs tympans,
bientot en proie aux tourments
attention a ta vie dicton de freres volfoni ne
touche pas au grisbi dicton de freres volfoni
attention a ta vie dicton
des freres volfoni ne cherche pas l'riffifi
dicton des freres volfoni
Le devoir de mémoire (haut de page)
Le devoir de mémoire – Des brûlures de l'histoire !
A l'usure des brûlures de l'histoire (l'histoire !)
A l'homme mature, on eût pu y croire (y croire)
A mesure des brûlures de l'histoire (l'histoire !)
A l'homme mature, c'est sûr on ne peut plus y croire…
Qu'a-t-on fait du devoir de mémoire ? (faut croire !)
Que pas assez connurent l'abattoir (histoire !)
De crever pour des idées illusoires (faut croire !)
Que le passé de l'homme est sans cesse recommencé…
Extermination (ce n'est pas loin !)
Discrimination (retiens le mot nation !)
Collaboration (ce n'est pas loin !)
Attention sinon (hier sera demain !)
Le devoir de mémoire – Des brûlures de l'histoire !
A ceux qui croient au front national (question !)
Se souviennent-ils de la solution (finale !?)
Car en 33, ce genre d'idéal (réponse !)
En 45, ce n'étaient que morts par millions…
A ceux qui disent préserver Marianne (c'était !)
En la violant de sa fraternité (son âme !)
A ceux qui passent vite du coq à l'âne (pour des !)
Idées qui sont à court terme le son du canon…
Extermination (ce n'est pas loin !)
Discrimination (retiens le mot nation!)
Collaboration (ce n'est pas loin !)
Attention sinon (hier sera demain !)
39/45 c'est pas loin, 39/45, c'est demain,
Non on n'est à l'abri de rien…
39/45 c'est pas loin, 39/45 ces deux mains
qui se sont transformées en poings !
Quand on s'aperçoit que des anciens votent Le Pen, la peine !
On s'aperçoit de toute la connerie humaine…
Des résistants de la dernière heure, plus précisément des tondeurs qui oublient ce que la vie enseigne. Paris, non Paris ne s'est pas libéré par lui-même.
Au moins retenons un point : tout le prix de la haine…
Le devoir de mémoire – Des brûlures de l'histoire
A ceux qui sont tombés pour la France (tombés !)
Quand les Français criaient "vive Pétain" (putain !)
Des Jean Moulin dans la résistance (comptez !)
Y en avait sous Vichy que les miliciens…
Aux étrangers tués sur nos plages (donnés !)
Aux mitrailleuses pour nos vies nos li- (bertés !)
Les Trente Glorieuses les combats passés (passés !)
Ils tournent la page et gueulent q'ils repartent à la nage…
Extermination (ce n'est pas loin !)
Discrimination (retiens le mot nation!)
Collaboration (ce n'est pas loin !)
Attention sinon (hier sera demain !)…


Poster par : charlotte

 
Erreurs, Ommission ou contenu illégal.







Autres chansons de :
LA RUDA SALSKA
TANT D'ARGENT DANS LE MONDE
L'art de la joie
du rififi chez les branques
Quand Le Réveil Sonne
... De Choses Et D'autres
L'eau Qui Dort
La Trajectoire De L'homme Canon
Marilyne
Mélodie En Action
paris en bouteil
Tierra Ne Répond Plus
tou les titre ruda salska album "le prix du silence"
Trianon
Un Et Un Font Trois
Unis

© 2013 - Paroles.zouker.com - Texte soumis aux Droits d'Auteur.
Réservé à un usage privé ou éducatif.


Partager Share/Bookmark






 Options
- Imprimer le texte : Tou Les Titre Ruda Salska Album "le Prix Du Silence"
- Envoyer le texte : Tou Les Titre Ruda Salska Album "le Prix Du Silence" à un(e) ami(e)
- Autres chansons de : LA RUDA SALSKA
- Acheter le cd ou titre
- Télécharge la Sonnerie de "Tou Les Titre Ruda Salska Album "le Prix Du Silence"" pour ton Portable
- Toutes les sonneries de : "la ruda salska"


Top Genres :
Top Langues :