dimanche 29 septembre 2019


Textes
Titres
Interprètes
Posteurs

Vous recherchez des paroles de chansons
   


Pas D'refrain (speciale Dedicace!!)

Télécharge la Sonnerie de "Pas D'refrain (speciale Dedicace!!)"

Interprete : MC JEAN GABIN

Langue : Francais
Genre : Rap
Compositeur : mc jean gabin
Année : 2003



Texte :

Pas d’refrain

A ceux qu’on a aimés, pour certain haïe, perdus, trépassés, sans compte rendu, mourir ou crever, dis moi la difference, on verra si t’insultes mon intellignece pas d’clémence dans c moment là, qd sonne le glas du trépas, on dit trop souvent, c souvent les meilleurs qui partent, mais on aimerais voir partir ceux qui restent, sans cesse, se déroule le tapis d’ces marches finesse, elle se manifeste sous differentes facettes, et en v’la une de c’la, mais crois moi, souvenir de ce putain de dramas, c’etais dans l’77, pas vrai mama ? ; c la que commence mon casse tête, 37 rue de saint fargeaux, l’debut d’la merde gadjo, quand j’pense a celui dont j’porte les gênes, envers qui j’ai tant de haine, excecuté comme un vulgaire gibiers, celle qu’il a prit pour sienne, la même qui donna l’sang au sien, peu banale, violence conjugale, elle revin et surjit quand tu décides d’arrêter les conneries, comme le cousin serge, tu t’mari, et soudain en faisant ton jogging, anodine, elle rode, rupture d’anévrisme, naturelle mais fataliste, rédit a toi un tas d’espoir comme un séïsme, nous serons dans un monde meilleur, c c’que tu gobe au cathéchisme, mais si y’a l’paradis, j’ai déjà un vécu d’enfer, et c a travers mes récits que vivent leurs ésprits
Il etait mon amigo, yeux bridés comme les chicano, venait tout droit d’mérrico, j’lui fait alors : pas la même couleur, mais pourtant ils ont on vu d’toute les couleurs, un cœur gros comme ça, couillu comme zappata, t’en a mouché plus d’un renoi, rapza, la valeur d’un homme n’est pas sa teinture mais ses actes, néo mon altère égaux, partis comme un poête, l’absynthe comme seul étreinte, retrouver ta bien aime pour l’éternité, passionel, comme un doux baiser charnel, si tu l’voyait, batti comme un pitt, prêt a aller au casse pipe, mais chez lui qu’un seul mot d’odre : pourvu qu’ça s’fritte, s’t’enfoiré faisait partit d’l’élite, t resté au top, peut etre explicite, car la carapace exterieur ne reflete pas forcement l’interieur, chaques choses que l’on fit fais defaut a ton cerveau en confilt, est-ce bien ou pas ? on etait comme chien et chat, il a fumé son cleps, c logé une dans la tête, pression trop forte ? c absenté pour n’jamais revenir, ne laissant qu’pour apparaître : signe de détresse, tino ( ) suicide.

Comme le frangin, 3 juin 94, a marqué d’une pierre tombale, j’t’avoue, j’y pige que dalle, j’y crois pas j’suis libre, « fuck » berlin, débarque a bobigny, m’attendais a faire la fête et ils faisaient tous la tête, achil alias jacquot, un gets apens, coup de lame dans les eponges, v’la l’resinet qui s’met a jicler, succombera du ( ) en ch’min qui mène a l’hopital, y’ sont mis a 4 pour l’avoir les chacals, maintenant tu sais, pourquoi ça m’fait si mal, quand elle l’pris se fut brutale, on étaient adolescent, on f’sait partit d’la même deban, a savoir qu’on etaient tous prédominant, puis dans la barra chacun fit un p’tit tour et puis s’en va, et l’temps passa, que ma reumé fout’ la smala, mais des fois tu sais pas avec qui tu baises renoi, l’ennemis n’en a rien a foutre de savoir si t’es balaise ou pas, hey ouais, des coups d’feu partirent comme des braises, et comme t’emmeu a l’dire, y’a malaise, cette fois t’es pas a ton aise, rude, l’hiver a été rude avec toi, le lion est mort ce soir…
Bobo, respecté, craigne tous, mais on n’oublis un facteur, le respect est le resultat d’la peur, le gros n’donnais jamais son dos, et la seule fois ce fut d’trop, on choisit sa vie mais pas sa mort, venu enterrer son cousin il y trouva son assasin, une assension fulgurante pour une fin détonnante, qui vit par les armes, meurt par les armes… qui vit pas l’épée meurt par l’épée…


Poster par : chouchana pour ludo

 
Erreurs, Ommission ou contenu illégal.







Autres chansons de :
MC JEAN GABIN
pas d'refrain (speciale dedicace!!)
CONTINU A TE POURRIR
donjon
donjon
Femmes
J't'emmerde
je temmerde
laisse beton
Ni facho, ni antisémite
OCB
une journée sans fin
Une journée sans fin

© 2013 - Paroles.zouker.com - Texte soumis aux Droits d'Auteur.
Réservé à un usage privé ou éducatif.


Partager Share/Bookmark






 Options
- Imprimer le texte : Pas D'refrain (speciale Dedicace!!)
- Envoyer le texte : Pas D'refrain (speciale Dedicace!!) à un(e) ami(e)
- Autres chansons de : MC JEAN GABIN
- Acheter le cd ou titre
- Télécharge la Sonnerie de "Pas D'refrain (speciale Dedicace!!)" pour ton Portable
- Toutes les sonneries de : "mc jean gabin"


Top Genres :
Top Langues :