dimanche 21 avril 2019


Textes
Titres
Interprètes
Posteurs

Vous recherchez des paroles de chansons
   


Galaxy

Télécharge la Sonnerie de "Galaxy"

Interprete : ROHFF

Langue : Francais
Genre : Rap



Texte :

Ah... Ouh ! Yeah !...

Qu'tu sois debout ou assis mon beat t'asphyxie, ma voie t'anesthésie : bienv'nue dans ma galaxie.
Ici Rohff mec de té-ci qu't'apprécie, pas son style distingué, son flow, sa voix, ces récits.
Je me différencie de toutes les races d'MC, jusqu'ici, combien d'MC j'me suis farci ?
Me r'voici, beaucoup d'MC ont les sourcils froncés, soucis, combien d'Passi je licencie.
Je chassis, fais du nettoyage au MIC, trop d'MC moisis font mauvais usage au MIC.
Zeubé, à quoi tu rêve de queue au MIC, à ceuse de beaucoup d'trou du cul le rap c'est adoucit.
Marcher dur avec les ans, la mer s'est épaissie, beaucoup ont réussi, par des fellations ont prit l'raccourcis.
Mais MC, t'as beau couper l'fromage j'te distance ici.
T'as qu'à d'mander à ton entourage j'suis sûr qu'il le pense aussi.
Saisis, engloutit dans l'ivresse de mes prouesses au MIC,
K'1 Fry dans les abysses, bienv'nu au coeur de ma galaxie.

Pendant qu'mon beat t'asphyxie, ma voix t'anesthésie, bienv'nu dans ma galaxie.
Ici Rohff mec de té-ci t'apprécie, bienv'nu dans ma galaxie.
Pendant qu'mon beat t'asphyxie, ma voix t'anesthésie, bienv'nu dans ma galaxie.
Ici Rohff mec de té-ci t'apprécie, bienv'nu dans ma galaxie.

Si j'rapp ici comme AB, pour les gars d'ma té-ci, tous mes frères en zon-pri, le combat continu gros t'as compris.
Pour les mec qui prennent des risques chaque jours par instinct d'survie, et non pour les rigolos qui font les ploucs à la TV.
Y'a trop d'baltringues qui s'font passer pour des dingues, des bandits,
Mais n'osent s'servir d'un flingue quand il s'agit d'sauver sa vie.
Celle-ci j'la dédie à mon poto Stray Dee, Orly Choisy Vitry, les mecs avec qui j'ai grandit.
J'sais r'connaître les vrais, et j'dis que toi, tu as menti, arrête ta comédie car rien qu'ta pute te contredit.
D'après c'qu'on m'a dit dans ton quartier t'es interdit, parc'que tu t'prends pour un trav'lot à porter des bigoudis.
Nervalo, puisque t'es féminine, bouge ton body, MC fais l'macaque, fais l'canard comme Annie Cordy.
Ceci dit, désormais du rap je t'irradie, parc'que t'es trop pourri, mec tu touche pas un radis.
Prends-en de la graine, sur cet inédit j't'étourdis, cace-dédi à tout les you-voi, les mecs des tournis.
Rohff fait bouger les fesses arrondies de ta lady, j'sais qu'elle veuille que j'appartienne, comme Moneta et Brandy.
Etudie. Mon style balaye tel une encyclopédie, au mic j'suis tellm'ent hardi qu'on dit qu'je suis maudit,
Alors qu'en fait j'ai chopé une maladie dans les taudis, l'on deale à petit pour niquer de lundi jusqu'à vendredi.

Pendant qu'mon beat t'asphyxie, ma voix t'anesthésie, bienv'nu dans ma galaxie.
Ici Rohff mec de té-ci t'apprécie, bienv'nu dans ma galaxie.

Encore Rohff, précis, le messie du rap de té-ci, dans toute sa suprématie, en toute démocratie.
Ainsi, s'impose, ma prophétie, c'est la voyoucratie qui baise l'aristocratie.
J'fais déborder leur vessie, mon phrasé les circoncit, rétrécie, la partie chevelue d'leur calvitie.
Mes propos arrogant les choc, traumatise leur esprit, j'espère d'tout coeur qu'ils en feront une crise d'épilepsie.
Avec diplomatie, j'éclaircis, la conscience des miens qu'ils ont obscurcit. " Emergency ", ça sent le roussis.
Mon concept : énoncer leurs facéties, révéler la cause de mes soucis.
J'revient trop d'imprécis, intercepte mon message, authentiqu'ment précis.
Fuck l'état, leurs institutions de médiocratie.
Démagogie, avec ma philosophie, j'fais l'autopsie, de l'amertume qui nous circonstancit.
J'te parle de toutes ces mauvaises péripéties, qui nous insite au suicide, victimes de leur idiotie.
Nos démocraties, qui sont ainsi, not' peuple K'1 Fry, dans toute sa superficie.
Je dissocie, le bien et le mal et crois-moi quand j'te dis, que l'état et le Chaytane s'associent,
En concurrence permanente comme Coca et Pepsi.
Vous n'êtes d'jà pas à l'abris d'une guerre, comme en Croatie.

Pendant qu'mon beat t'asphyxie, ma voix t'anesthésie, bienv'nu dans ma galaxie.
Ici Rohff mec de té-ci t'apprécie, bienv'nu dans ma galaxie.
Pendant qu'mon beat t'asphyxie, ma voix t'anesthésie, bienv'nu dans ma galaxie.
Ici Rohff mec de té-ci t'apprécie, bienv'nu dans ma galaxie.


Poster par :

 
Erreurs, Ommission ou contenu illégal.







Autres chansons de :
ROHFF
Regrette
turbo diesel sport
Nafassi
Mon Bled (bledi)
Génération Sacrifiée
frais styler 6
Jusqu' au bout
booba ( baby boy alias nader ) sinik , lim , kery james,rohff
faut pas déconner
star fuckeuse
en mode 1
94 [ Les Vraies Paroles Sans Fautes ]
le son qui tue
Personne
Accepte-moi comme je suis
Rien De Spécial
ROHFF
L'avenir est a nous
94
sans entrainement

© 2013 - Paroles.zouker.com - Texte soumis aux Droits d'Auteur.
Réservé à un usage privé ou éducatif.


Partager Share/Bookmark






 Options
- Imprimer le texte : Galaxy
- Envoyer le texte : Galaxy à un(e) ami(e)
- Autres chansons de : ROHFF
- Acheter le cd ou titre
- Télécharge la Sonnerie de "Galaxy" pour ton Portable
- Toutes les sonneries de : "rohff"


Top Genres :
Top Langues :