dimanche 01 septembre 2019


Textes
Titres
Interprètes
Posteurs

Vous recherchez des paroles de chansons
   


La Vie Continue

Télécharge la Sonnerie de "La Vie Continue"

Interprete : ROHFF

Langue : Francais
Genre : Rap
Auteur : ''La fierté des Nôtres''
Année : 2004



Texte :

R.O.H.F.F
La vie continue


''Dieu, miséricordieu, nous expose à des épreuves, pour qu'on fasse nos preuves......Nous n'sommes pas la pour l'eternité, quand tu pousse ton dernier cri un nouveau retenti en maternité...sans fois ni loi tu fé parler d'toi, T content kan tu part, pdt 2/3 mois on parle plus d'toi....Si on t'laissait revnir de la mort pour t'rattraper, tu dirai k'ces un cauchemard, qu'après l'huere C trop tard...Le soleil se levera, avec ou sans toi...........LA VIE CONTINUE''


Un jour ensoleillé, comme un jour de pluie,
toi qui était habitué à être en vie, tu pars aujourd'hui
Tu quitte le circuit d'l'existence, les pieds d'vant,
T comme une brindille sèche à la merci du vent,
a peine 16 ans, tu joue dans la cour des grands,
multiplie les exploits criminels pour les anciens t'avait du cran
Tu prométais, tu fuit l'espoir du banditisme, flatté, par le diable pas la pour t'arreter
Bien k'la brigade des mineurs, s'efforça à l'faire
repris au CJD qualifié pour les grandes affaires,
Tu sechait les cours, t'avait pas k'ca a faire, mais il s'avaire,
qu'sur l'visage de ta mère on voit combien ell 'en a souffert
Pour les pions & les profs, tété l'élément pertubateur,
menaçant, violent, t'insultais l'éducateur,
Baggareur, Bo gosse, précoce, talentueux voleur
d'une famille d'caïds, t'en profite, tu fsé des admirateurs, des admiratrices,
Génération d'tournantes, celles qui fuguent pour toi, pendant k'leur mère s'tourmente,
Laisse pas trainer ton fils, tu l'reconaitrais pas, sous une cagoule, petit frère a grandi aussi vite qu'un Pit bull


REFRAIN :

Tu veux jouer, les chauds, t'ora jamais l'dernier mot, tu meurt en heros, mais la vie continue
Derrière les barreaux, tu fait pleurer la mama, tu meurs en héros, mé la vie continue


T'aimais t'faire passer pour 1 cas sociaux, 1 fou,
On compte plus tes meffaits, dans l'parisien en effet
Tu rêvais d'passer aux infos, dormir à l'hotel aec une Nympho, sous C.C
soulager les soucis, ta vie en sursis
Noyé dans la nuit à marcher avec des caff'teurs
à retirer les dessous des champs, sou champ' en after
Tu voulais etre à la tête du reseau, donner des ordres,
la poudre pour résoudre tes problèmes kan C'est désordre
T'a tellement bu, fumer k'té plu sobre, ski sort d'ta bouche n'est pas propre
à respecter les mauvaises choses ton père est couvert de procs
Voitures et bécanes de hautes gammes, tu tient plus en place,
à lécole des voyous, ta sauté d'classe
parmis les rapaces, la classe a arboré des chaines, des gourmettes en or,
Ta payé l'addition, a marchander de la mort
Avec de l'argent crade tu voulait nourrir ta famille,
mais tes parents pieux et honnètes préferaient vivre la famine
à rouler des mécaniques, ta escoquer des pointures,
sous comission rogatoire, ta fé une teinture
situation aléatoire, ta arrosé ton baveux pour t'en laver, entravé par l'passé ki ta fé baver tu l'sé
il trouvait pas les mots pour l'expliquer, suicide pour la relève qui t'suscite, o point d'repliker
Tu t'en relève a peine, t'éccope, d'une lourde peine, pour l'proc, T qu'une ordure, ta bène judiciare est pleine, mon pote
envie d't'évader, t'taillader les veines,
gaspiller tant d'années, dans une cellule par le systeme condamné
C l'jeu d'la rue mé t nul, ta encore perdu, t tétu, dommage pour ktu comprenne il fallé kon t'tue

REFRAIN

Tu respectait plus rien, tu parlait mal gratuitement,
en marchant aec toi, on risquait sa vie fortuitement
Le system t'a electrocuté, te croyant le + futé, trop buté, on pressantait ktallé t'faire buter
Ton décès fra l'bonheur d'certains, pas trop bon d'etre crain
s'faire des ennemis, on sait jamais d'ou sa viens
sur l'chemin d'la perdition T tombé sur + fou k'toi
derriere toi --11.43 pointé vers toi
Tu l'as pas vu débouler
1 balle t'a traversé l'cou, Tu T écroulé, t meurs pas sur l'coup
toin sang ne cesse de couler
T'utilise ton dernier souffle pour t'relever, tu fais quelques pas, tu rechute,
j'te sent éprouvé, tu lutte, tu vie ta derniere minute sous convulsions
t'agonise avant l'extinction d'ton coeur
Sous l'emprise de la frayeur, tu réalise en flash, revisionne tes péchés
sois repenti, tellement attaché a cette vie, t'esai d'taccrocher
Empecher ton âme d's'évacuer d'ton corps, avec 1 paquet d'remors, cayé, tes mort
Ta ignoré l'dîn, tu n'été pas un sage, ta tout miser dans c'bas monde, alors ktu nété ke d'passage
La drogue ta nourri, l'argent sale ta pourri, mintnant T seul, dan un linceuil, et le Sheintan souri
après ton deuil, on prend les memes, on r'commence,
la vie continue, toujours la meme chanson, donc, toujours la mem danse.

REFRAIN (x2)

Putain, C gonflant d'ecrir tou ca


Poster par : OP 92 i

 
Erreurs, Ommission ou contenu illégal.







Autres chansons de :
ROHFF
Nafassi
Du Fond Du Coeur
faut pas déconner
Bling bling
La vie continue
Le Coeur d'un Homme
Regrette
Regrétté
du fond du coeur
GeT DowN SaMedi SoiR
L'avenir est à nous
l'avenir est a nous
l'avenir est a nous
lavenir est a nous
mal aimé
nafassi
Parfois,Des fois
Mon Bled (bledi)
Tu fais pas le poids
l'enfant

© 2013 - Paroles.zouker.com - Texte soumis aux Droits d'Auteur.
Réservé à un usage privé ou éducatif.


Partager Share/Bookmark






 Options
- Imprimer le texte : La Vie Continue
- Envoyer le texte : La Vie Continue à un(e) ami(e)
- Autres chansons de : ROHFF
- Acheter le cd ou titre
- Télécharge la Sonnerie de "La Vie Continue" pour ton Portable
- Toutes les sonneries de : "rohff"


Top Genres :
Top Langues :