dimanche 20 février 2022


Textes
Titres
Interprètes
Posteurs

Vous recherchez des paroles de chansons
   


Toutes Religions

Télécharge la Sonnerie de "Toutes Religions"

Interprete : SNIPER , BCP D'AUTRES

Langue : Francais
Année : 2002



Texte :

Ma clique en mission
C’est quoi l’extrême droite papa ?
Tiens, écoutes.

A qui la faute si l’extrême droite atteint l’un des meilleurs scores
Il a fallut que le cauchemar devienne vrai pour que les choses se corsent
A qui la faute quand étranger devient signe d’insécurité
Qui croire
Quand les fours crématoires sont des détails de l’histoire
Qui croire
Dans l’immédiat il fallait p’t’être cogiter
Au lieu d’écouter les discours démagogue dans les médias au JT
Y a danger
Même si on est des orphelins des droits de l’homme
J’allume le drapeau tricolore, j’éveille les consciences qui somnolent
Sommes nous les premiers coupables
Les victimes à la fois responsables
Comme sur le beat ou dans les urnes j’pose ma voix
A qui la faute si aujourd’hui j’suis obligé d’écrire c’texte à mon tour
On doit plus rester sourds, fallait s’réveiller avant l’second tour

C’qu’on vit aujourd’hui, on l’savait sans être des visionnaire
On dit qu’c’est hard ces jours ci
En fait ça l’est pas plus qu’hier
On a pris une baffe nationale, quelle baffe nationale
Ca fait plus d’un demi siècle qu’y existent les gros sur l’front national
Vas dire qu’c’est pas normal
Eux ils votent, nous on vote pas
V’la au final une page de l’histoire s’ouvre salement
Moi qui pensais qu’la démocratie s’tétait pas la peine
J’pense plus, là j’suis sûre qu’la démocratie c’est pas Le Pen

Le Pen au deuxième tour, au moins ça a l’mérite d’être clair
J’me disais bien qu’ils finiraient un jour par recracher leurs glaires
C’est sûre qu’avec ç’qu’on vit ici on soit prêts à tout voir
Même un gros batard au pouvoir
C’est triste qu’en 2002, on ait l’choix qu’entre droite et extrême
Et qu’y’ait encore des cons qui pensent que y ait des races à extraire
A croire qu’amener l’conflit ici c’est c’qu’ils veulent
Tout ça parce que les p’tits volent

Moi et mes semblables, on s’est fait niquer par les sondages
Sans blague, on s’mort les doigts, fallait qu’on s’engage
Le danger, on l’a pas vu v’nir dans nos villes
Et notre avenir, il pue la merde comme à Tchernobyl
Le Pen, c’est nocif comme la nicotine
Ça donne envie d’tout casser, lancer des pavés dans les vitrines
On est victimes de leur système et de leurs histoires
Et j’ai vite compris qu’elle était loin de nous la victoire

On s’tape de l’échec, en face de c’con national
Violeur des droits d’l’homme, ce borne que j’nomme pas
Veut modeler la France à sa norme, s’taire face à lui
C’est succomber à la dose létale
De deux mots, choisissons le moindre
Le xénophobe ghetto royaume des aveugles au point que
Son Front se méprend, nous verrait bien a Fresnes
Oscar fat l’avant militant pour que les facho freinent

Tu veux être chef d’Etat mais tu veux rendre ma vie amère
Heureusement j’suis poli sinon j’aurais insulté ta ****
T’as fait du droit ça t’empêches pas d’marcher d’travers
J’ai grillé ton affaire et j’maudis celui qui t’crois

C’est pas la première fois ni la dernière que j’te démonte au chrome
Moi j’ai pas attendu qu’tu sois aussi près du trône
Pendant qu’détruit l’front, lui il prend du cran
Y a qu’l’insécurité qui matraquait sur nos écran, grand

J’ai pas ma carte d’électeur, moi j’trafique
Et tu m’aurais dit un jour, ne pas voter d’frappeur
J’t’aurais dit bof ma sœur, pas qu’ça à faire mon frère
Nique les spectres qui nous gouvernent
Gauche ou droite mais tu l’sais que tous nous bernent
Ils font joli dans l’décor ces porcs c’est tous les élire
C’est casse couille
Mais un dimanche sombre a incendié les esprits
J’l’avoue, le front deuxième tour ça m’a foutu un coup


Refrain
Depuis quelques semaines, je vois des reportages, des émissions
La France pleure une délinquance en augmentation
Si t’es par ci, ghetto par là dans la télévision
Résultat, près du 17% pour le national
Tous mobilisés
Objectif stopper ce fils de pute
Faut pas qu’il rentre à l’Elysée
Tous mobilisés
Au deuxième tour fais pas l’tocard
Sors ta te-car, man, va voter


Clik paaa !
Ça c’est l’bruit qu’tu vas entendre si Jean-Marie est élu président
C’est moi qui vais l’pendre
Donc flippes pas
A c’qui parait l’insécurité règne
Mais quand le peuple se manifeste c’est la violence qui nous enseigne
Ça nique pas
La France nous montre son vrai visage
Le ton orageux malgré leurs bluffs et leurs beaux paysages
Tu veux savoir mes plus grands luxes
La liberté, l’égalité pour tous, mais encore mieux, la sincérité

Putain j’arrive pas à croire qu’le taux d’racismes soit monté aussi vite
Soit disant qu’c’est d’notre faute
On aurait dépassé nos limites
Ils nous limitent dans notre manière d’parler, d’agir
Mais comme ils voient qu’ça part en vrille, ils essayent d’réagir
Voter l’front national j’peux t’dire qu’ça va pas t’aider, PD
J’avoue qu’moi aussi la France j’veux la voir décéder
C’est démoralisant, dépourvu d’sensibilté
Et en plus, j’baise les fachos avec une grande habilité

La France s’est pris une belle baffe et si Le Pen passe
N’imagine même pas la haine, gars, qu’on aura dans les veines, ma
’Man m’avait dit d’aller voter
Moi j’ai préféré aller peloter la putain d’à côté ah
Représentant beaucoup, j’m’en mord les pinces
Réimagine la France en pure facho comme au Parc des Princes
Donc pars du principe que c’est la guerre
Si tu croyais qu’39-45 c’était la dernière
Hola !

T’es seul à voter
Mais tu peux noter qu’on à sauter sur l’occasion d’pas s’taire
J’baise le FN
Message personnel à Le Pen
Pour ta race arienne on est d’la race aliène
Mais te marres pas trop vite sale hyène
On est quand français
Blablablablabla
20% d’mecs qui cherchent à m’mettre à penser
Blablablablabla
Ceux qui s’abstiennent feraient mieux d’se mettre à penser
D’aller voter pour leur pays plutôt qu’pour Loft Story

Quand on fout la merde dans nos Té-ci
Le Pen applaudit
On laisse nos quartiers devenir des taudis
Le Pen applaudit
Ces putains d’médias amplifient
Le Pen applaudit
On s’détruit de tous les côtés
On s’dit pourquoi voter ici
On n’a jamais créé notre parti
Le Pen applaudit
Alors on chie sur la France
Et Le Pen applaudit
Pendant qu’on s’entretue, il avance
Le Pen applaudit
Regardes c’est comme si on avaient tous taffé pour lui
Suis nous enfile ton treillis
On est là pour s’r’aproprier l’pays
Ouh
Ouai, ouai, ouai, Blacko
Qu’est la France de demain


Refrain


Toujours la même résistance, de 44 à maintenant
Des allemands aux Cé-Fran
Voila, voila, ça recommence bêtement
Stupeur, comment sommes nous arrivés là
Est-ce dû à la faute des électeur ou celle des médias
J’vois des jeunes qui foutent le risque
L’insécurité à la télé, les fachos sont passés
Toi tu finis dans une manif’, voter
Est-ce que tu y penses maintenant
Donc bouge toi
Car saches qu’aux pays des aveugles les borgnes sont rois

Aller aux urnes
J’suis de ceux qui s’en battaient royalement les burnes
Et cette lourde gourde
Profite à ce porc de borgne
Qu’est-ce tu veux qu’j’te dises
La France est une garce et j’te l’confirme
Pays d’collabos, ça m’étonnes pas les gens s’font des films
Traumatisés par l’insécurité comme des légumes devant la une
Des putains d’bof dans leurs pantoufles
Voter super menteur c’est la politique du moins pire
Moi j’ai pas d’carte d’électeur mais j’me devais d’l’ouvrir

A force de donner des l’çons aux autres c’est l’effet boumerang
C’est maintenant, ici chez nous qu’les fachos nous poussent, tremblent
Et tous semblent en danger
Si on doit perdre la liberté y a qu’un moyen pour la défendre
C’est prendre le temps d’aller voter
La République c’est l’égalité des chances
Faut un arrêt public pour stopper ce que le FN pense
Respect à ceux qui manif’, qu’la rage anime
J’’ai honte d’être français
Hip Hop Citoyen pour qu’notre flamme s’rallume

Si j’ouvre ma gueule de black
C’est pour dire que certains passent leur temps à réclamer des droits alors que quand ils en ont ne s’en servent pas
Putain
C’est quand la situation s’corse qu’on l’ouvre
Alors qu’on pourrait les boycott’ tout les jours comme les taggeurs au Louvre
Fait chier
Dans ces lyricales fâchées
Pour les enfoirés d’fachos
Ceux qui nous ont fichés dans leurs fichiers veulent maintenant nous faucher
En fait
Tu veux savoir pourquoi j’suis ici
C’est pour crier qu’si l’FN passe beaucoup d’mes frères s’ront proches du suicide

J’entends l’ghetto gémir
J’vois qu’on a tous envi d’vomir
Hey ! Dimanche dernier combien d’mes gars sont restés dormir
Combien d’mes frères parmi ces onze millions d’abstention
Inconscients du fils de pute à la tête de cochon
Les balles fusent, les gov’ brûlent
Est-ce ça qui monte sa cote
Les jeunes abusent, rusent et grugent
Mais très peu d’entre eux votent
C’est pour les blocs pour qui ça choque
Faut qu’on agisse nan
Espérons pour nous que cela n’est juste qu’un avertissement

Y a une heure pour les armes, une heure pour les urnes
On passe pour des ânes parce qu’ils nous ont eu à l’usure
Y a rien d’bizarre
C’est trop facile de critiquer l’système ou d’s’en moquer
Et j’l’ai d’en l’cul parce que moi, Amara, j’ai pas voté
Trop tard pour parler
Mais faut plus qu’nos erreurs soient les mêmes
En tout cas pas la mienne
Parce que j’sais qu’tous les porcs y tiennent
J’veux pas m’occuper d’eux, faut qu’on s’occupe de nous
Pour qu’tout ça s’dénoue
Je sais c’est rien qu’des mots mais aujourd’hui j’mouille


Refrain


Glisser à travers les mailles du filet
Tu es quoi, contrôle de papiers
J’peux t’dire que ça j’connais
Permettez, mais la France souffre d’amnésie
Et renie ouvertement qu’le produit pour laver son sol
Est la sillure du Mali
Paris, c’était l’rêve pour un petit
Fraichement débarqué du pays
Mais quelques francs kick ont suffi
Pour que s’brise contre une église toute envie
D’insertion et tout l’toutit
Mais…

Faites pas les mythos
Combien sur c’morceau
Sont allés voter
OK ma rime nitro
Mais c’est la guerre négro
Je prime, prend le chrome
C'est pas la haine que je clame
Mais y'a un drame qui se trame
Les bataillons sont rangés
Danger !

J’ai pas encore la majorité
J’représente la voix d’une minorité
Les sans voix qu’on délaisse sans identité
Mes frères menottés qu’on empêche d’aller voter
Effronté ! Et il s’étonne d’l’insécurité
Du discours politique aux urnes
Le peuple reste aphone
A tous ces militants d'un jour qui en veulent au FN
On s'est fait berné par les statistiques
Mec, j'ai tout cerné
Faut éveiller les consciences
Et que le peuple cesse d'hiberner

Au nom de l’info spectacle
La télé devient le réceptacle de clichés peu respectables
Elle suscite chez les sexagénaires la paranoïa
Et ce que ça génère, rien à part la noyade
Les fétichistes s’acharnent à diviser pour mieux régner
Parce qu’ils sont vichystes, ils savent viser pour mieux saigner
Pour l’monde entier la France allie l’art et la manière classe
Mais politique et cuisine, cultive le lard et la matière grasse

J’ai la rage !
Ils m’foutent tous la rage
Avec leurs votes et leurs sondages
France profonde en fait le vrai visage
Ces sots, ils veulent tous qu'on saute
Unissent tous le passé, les larmes et le sang versé
De nos pères qui ont dû se battre pour c’pays
Et pire encore, y laisser leur peau
Et c'est ça la récompense
A ce prix, j'aurai souhaiter rester au fond de ma jungle
Armé de ma lance


Poster par : eXil 973

 
Erreurs, Ommission ou contenu illégal.







Autres chansons de :
SNIPER , BCP D'AUTRES
catalogue coupable a chaque fois
bondy nord
Faillait Ke Je Te Dise
Pris pour cible (LeS VrAiEs pArOlEs a 100%)
Tribal poursuite
La France
Elle
Panam All Starz
78/95
catalogué coupable a chaque fois
J'aime pas
la salope
Sniper
Aketo vs Tunisiano
Panam allstarz
J'aime Pas
Trait pr trait (sniper le meilleur groupe!!)
Quoi qu'il arrive
gravé dans la roche (avec la phrase en reubeu)
V.I.P (Vilains Invités Pathétiques

© 2013 - Paroles.zouker.com - Texte soumis aux Droits d'Auteur.
Réservé à un usage privé ou éducatif.


Partager Share/Bookmark






 Options
- Imprimer le texte : Toutes Religions
- Envoyer le texte : Toutes Religions à un(e) ami(e)
- Autres chansons de : SNIPER , BCP D'AUTRES
- Acheter le cd ou titre
- Télécharge la Sonnerie de "Toutes Religions" pour ton Portable
- Toutes les sonneries de : "sniper" , "bcp d'autres"


Top Genres :
Top Langues :