samedi 25 février 2017


Textes
Titres
Interprètes
Posteurs

Vous recherchez des paroles de chansons
   


Tout Les Lyrics Du Deuxieme Albums.

Télécharge la Sonnerie de "Tout Les Lyrics Du Deuxieme Albums."

Interprete : SNIPER

Langue : Francais
Genre : Rap
Auteur : Sniper
Compositeur : Sniper
Année : 2001



Texte :

Sniper - Intro

Un jour on pleure, un jour on rit, 5-6 pétards et le fou rire vient
Tout comme le cafard...
Un jour on pleure, un jour on rit, on passe du rire au sanglot
Quand on a trop bu...
Un jour on pleure, un jour on rit, 5-6 pétards et le fou rire vient
Tout comme la cafard...
Un jour on pleure, un jour on rit, on passe du rire au sanglot
Quand on a trop bu...

S.N.I.P.E.R/S.N.I.P.E.R..., on lance le missile skeud, c'est
Maintenant qu'elle tombe, qui fait ce qu'on t'amène, c'est d'la bête de bombe,
C'est d'la bête de bombe, mon rap sponsor, mais t'as compris sanglant,
Sniper, Sniper, association scarla posé sur 1 bit qui soulève
Original sondilate, Sniper: faut être net et précis comme un tireur d'élite
On est là pour défouraille, j'représente à mort, représente toutes les commissions
Les faux je leur met profond, j'suis mauvais, mais j'ai un bon fond
T'as l'impression que le combat est fini?...
S.N.I.P.E.R/S.N.I.P.E.R...

Processus 2003

Hey !
Sniper
2003 (2003, 2003, 2003)
Putain d'processus

Ca y est l'beat est lancé mais où est passé l'inspi ?
Évaporée dans un fe-spli donc à moi d'anticiper
De-spi changé, y'a eu trop d'laisser-aller
Bon, Tuni s'est relaché, car le premier a tout niquer
Est-ce bien compliqué d'y apporter du changement ?
C'est important pourtant vu qu'on nous attend au tournant
Là j'évalue les risques, à la base parti de rien
Et j'vais pas jouer l'américain maintenant qu'j'ai vendu des disques
Et puisqu'on me croit riche, que dire de mes pépettes ?
Une chose est sure certes, j'ai réglé toutes mes dettes
Pas d'prise de grosse tête, si j'me suis envolé en l'air
J'ai atteri pépère, t'inquiète, j'ai des pompes à bulle d'air

Hep sartek pour les shoes
Sinc j'ai investi, c'est toujours la même famille
Pas dans mon lit travesti !
Aux platines c'est Dj Boudj
Y'a Aket et Blako
Conflit par séparation, les rumeurs sont des ragots
Donc toujours à 4, rapace mais pas cagoulés
Agités, exact; pas d'minerve dans l'col roulé
Touché le M.I.C., laisse mes empreintes digitales
Afin d'toucher ton amour propre ou tes parties génitales
Sale excuse bidon, veux-tu entendre c'qui s'dit ?
Nous rappons pour les p'tits et trop d'sky dans l'biberon
Voyons, mais qu'aimerais-tu entendre ?
Qu'j'suis underground ici
Et qu'j'ai ligoté l'Difool et pelotté la Marie ?
Bah oui et t'sais c'que j'ai compris et ça depuis qu'on vend
Des coups plus t'en prends, plus t'apprends et enfin tu comprends
Des coups plus t'en prends, plus t'apprends et enfin tu comprends
Des coups plus t'en prends, plus t'apprends
2003, j'te surprend

{Refrain:}
S que tes auch ? nous, on l'est encore
N, au fond du coeur, on repart en guerre
I, magine la merde, comme pas trop sévère
P E R, on perd pas le nord
S, cadron en place, on cadre le tire,
N, {passage arabe}
I, névitable, attend toi au pire
P E R, on explose les stats

On a pas pris une ride, on s'est fait scrète, pendant qu'tu rétrogrades,
Qu'on soit pas aigri quand on accélere et que tu rétrogrades
Préviens les pomplars qui sortent la grande échelle
2003 s'ra mort, c'est l'jeu à grande échelle
Qui aurait cru que ce groupe creverait l'écran,
Que des gens crient pour eux, qu'ils boufferaient tout cru les grands,
Qui dit moi ? qui ? quand ?
On était rien, tu disais ''écoute moi ces cons qui révent trop''
J'suis bon à fumer de la glostro
Tire pas cette mine, ok j'te pardonne,
Allez barre toi vermine, l'instru maintenant faut qu'j'la cartonne,
Ça sent le carbone, v'là l'équipe pyrotechnique,
Notre mascotte, on sort la tête du plastoc et place au spectacle
Deuxieme tome, on garde la meme team, le même thème,
Un rap qui sent le bitum un truc qui laisse des hémathomes, uppercut, hyper brute,
Ça déchire la gueule et l'anus, ***
J'suis perdu, le beat de plein fouet, j'me met ''en joue'' et en tant que sniper,
Il finit troué, ça claque comme un fouet, ces jeunes-là sont doués,
Processus 2003, objectif : tout secouer
Prend une bouée, c'est trop fluide t'risques la noyade, c'est ''terrain dangereux'',
Comme les yakuz' ou les triades (1)
J'suis voué à mon équipe qui ****** vers le sommet,
Rap vite on décolle tout de suite

{au Refrain}

Tu croyais qu'on était gayz et que mon équipe était dans le gaz,
Qu'on était dead et qu'on arrêtait de surfer sur la vague
Bah dis toi qu'c'est d'la baise, on revient tous died,
Prends-toi une dèse, met toi à l'aise, écoute ce que j'dis
Faut que tu ressentes la vibe, et tout c'qui va avec, la niak,
2.0.0.3 si tu l'ouvres pas tu lag
Malgrés mon gabaris, aket' au mic, c'est d'la barbarie, bah oui, j'savais que j'débarquerais,
J'avais promis que ça barderait,
Que j'garderais la pêche et que les bacs, on les bombarderait
J'passe des larmes aux barres des rires, des négotripes aux militants,
Des sujets Les plus brulants,
C'est l'cas d'le dire
On cadre le tire, la balle atteint ça cible, s.n.i.p.e.r,
Obligé en un battement de cil, remise à leur, remise à jour, remise à niveau,
Remise à l'amende, remise à plat ventre à nouveau
Massacre à la parole, on prend les mêmes on recommence,
En parallèle, il y a la vie qu'on mène, j'y trouve ma substance,
Avec tout ce qui s'passe, il y a d'la matière
Et j'compte pas faire comme si de rien était donc j'ai noirci des pages entières
Meilleur qu'y hier et moins bon que demain,
J'suis pas du genre à faire des efforts pour plaîre,
Même si j'suis dans ma chambre
Mon rap, c'est pas elle qui le gère, elle aime le geant-ar,
Elle apprend mon neccessaire, il y aura pas d'histoire

{au Refrain}

''Invisibles Intouchables''
S.n.i.p.e.r, pour les marmots,
C'est l'odyssée du sniper, la d'un coup il y a trop d'flow
''Invisibles Intouchables''
S.n.i.p.e.r, malgrés tous les croche-pattes
Mon équipe est encore debout

S, ''Intouchables''
N, pour les marmots
I, on est la pour donner des trous d'balles

P E R, mon blaze
S, ''Intouchables''
N, pour les marmots
I, on est la pour donner des trous d'balles
P E R, mon équipe est encore debout
Oh mon équipe est encore debout
Oh, oh, mon équipe est encore debout

Sniper - Visions chaotiques

J'tenvoie ma vision de ce monde [ de ce monde]
Et de c'que j'en sais de c'que j'en pense, tu sait
Comment les gens sont, le course aux richesse
Nous a fait perdre de vue le reste
On fonce sans limite de vitesse, la tete dans le guidon
Et à coté d'ca la Terre continue à ner-tour
C'est l'histoire qui suit son cours avant d'arriver à son terme
On traverse une époque incertaine ou ca sent la fin d'ici peut
Avec la vie qu'on mène ici bas d'ici sa pue
Chacun veut sauver sa peau mais Dieu dit qui il veut
Sur cette planète faut qu't'arrete de planer
Y'a que l'oseille de fiable et de bien palpable
C'est la débauche et c'est pas sur le point d'se calmer
C'est pas gagner on peut pas nier qu'on danse avec le diable
Dans ces periodes troubles on trouve de tout
Des baiser du crane et tout plein d'malades pret à tout
Ca tourne au drame depuis les avions dans les tours
Y'a comme un truc bizarre qui flotte dans l'atmosphère
J'sais pas c'qui s'trame derrière et dans les hautes sphères
A qui on sait faire, on s'informe et on observe
On absorbe l'information telle qu'on nous la donne
On l'accepte et nous voilà formater comme des disquettes
Les gens sont conforter dans leurs à prioris
Leurs idées puantes, tout le monde adopte le pret à penser cain-ri
Pays qui combat l'axe du mal comme il l'appelle
Un max de pétrole à la clé une affaire personnelle
Qui met en danger la vie de milliers d'civils
Si vraiment ils le veulent on l'a vu par le passé
Chacun prétend mener sa guerre sainte la religion à bon dos
Que dieu me guide j'veux pas être dans l'faux
La planète s'esquinte dans certains bled on à les pieds dans l'eau
Les saisons déreglées un sacré bordel, que des catastrophes
Naturelles ou criminelles et jt'avoue que j'voit pas l'bout du tunnel
Si c'était pas autant la merde j'aurais plus beaucoup d'raison d'rapper
Si j'arretais ca s'rait synonyme de paix

Na na na na ......

Parler de c'qu'on vit la est toute ma facilité
J'y ai trouver l'inspi et le destion qu'j'ai mérité
En toute sincérité profite de l'instant présent
Faites qu'il dure longtemps que j'fasse croquer mes héritiers
Et sans, vulgarité on spresse et on stress triste moralité
On passe et on trace, sache trop d'truk crades
Trop d'villes polluées, un pays malade signe d'un monde contaminé
La pluie tombe, tristesse les éléments s'déchainent
Le sol tremble la lave coule l'aisne est peine la terre pleine
L'océan d'vient noir, le fric d'vient sal, grace a TOTAL
Vous n'irez plus à la plage par hasard
Et l'homme évolue, n'a espoir qu'en l'industrie
Ne jure que par saigne tu? l'armement et le profit
Ainsi ce monde est fait état et société
Rempli d'actes imparfaits et d'critères à respecter
Les moutons dames les bergers veulent combattre
C'est Bush contre Sadam et Sharon contre Arafath
Les combats éclatent son nom est douloureux
Mais a la fin du massacre aucun d'entre eux n'aura des bleux
Le dollar est en colère petit constat globale
Qui donne une dictature mondiale ou tout le monde coopère
Que faire ? le contraire et leur tourner le dos
Quitte a risquer un embargo et que ton pays mange des pierres
Tu nous à montrer ta puissance à travers de gros polar
Gagnant avec élégance et on a finit par l'croire
Ta massacrer les indiens persécuter les noirs
Après les diab' viens les arabes le tout en 200 ans d'histoire
Dénonce un discours haineux dès l'départ tu nous en veux connard
Qu'est c'tu compare le coran et mein kanpf
L'Irak attention, nouvelle cible des mittomans
Ca pue la coalition ou sadam se fait sodom mal
Instinct farouche attention fiston tu finit le travail du daron
Appelle ca du bouche à bouche
Combien on d' l'armement? mais aucune source économique
Pourquoi vous n'leur faites pas la guerre ? Vous les zorros d'la république
Des pédales des vraies, cachées sous de beaux déguisements
Qui tue pour leur gisement d' pétrole
Mais j'dirais qu' face à cette course mondiale
Pas d'amour mais d'or noir les states sont loins d'etre a la bourg
Malgré 2 tour de r'tard

Na na na na ......

2003 j'suis la planter dans ce putain d'décor
Dans c'monde qui m'écoeur ou l'mal nous taff au corps
Tous on s'égare les coeurs se changent en pierres
L'homme fabrique tout pour sa mort, l'enfant n'respecte plus sa mère
C'est gore, l'espérence meurt, cette vie au lance drop
Sexe au sommaire nos mère pleurent quand shétane se marre
Ou va le monde, à mon avis plus très loin,
J'joue pas le moraliste, j'suis comme les autres, j'observe de loin
Ce cauchemar réel Palestine-Israël, Irak-USA
Et bientôt un second Rahel, la planète pleure
Mais personne essuie ses larmes, on n'voit rien on n'entend rien
On n'dit rien, car le malin nous charme
Trop d'esprit pollué, tout comme cette atmosphère
Si notre planète se réchauffe c'est qu'on s'rapproche de l'enfer
Homicide volontaire et on s'dit tous innocent
Le dass et le cancer ne sont qu'des punitions du tout puissant
Dans pas longtemps ils diront aux gosses que l'oseille c'est dieu
On verra tellement d'trucs sales qu'il faudra s'en crever les yeux
J'suis pas devin mais la de-mer ca pue
Tu doit l'sentir comme moi l'espoir y'en a peu j'dirais meme qu'y en a plus
J'suis pas pésimiste, c'est ma vision du monde
On dirait qu'on y vient pour des bifetons, une bete de caisse et une blonde
Demande aux jeunes si l'avenir les fait rêver
Difficile de parler d'futur quand le monde est en train d'crever
On nous détruit chaque jour un peu plus
La haine nous contamine comme un putain d'virus
A quand l'terminus, qu'est c'que j'vais dire a Momo
Quand j'l'emmenerais au zoo
Fiston ca c'est un lion mais bon là c'est juste les os
Saisi que l'heure est grave, et tout dépend d' nous
Fils c'est la folie humaine qui met l'monde à genou
Puis merde c'est pas mon texte qui changera les choses
C'est juste un brin d'conscience avant que tout explose
La planète bleue vire au rouge entend ses cris d'douleur
Elle saigne on l'a poignardée en plein coeur
On la poignardée en plein coeur....

Na na na na ......

Sniper - Gravé dans la roche

Dans ce rap biz
On est arrivé les mains dans les poches
A l'époque c'était envoi l'beat
On fait l'truc à l'arrache
Et laisse parler la rage
Moi et mes potes
On veut graver ça dans la roche
On a la dalle et rien dans l'bide
De plus le blaze a tourné
Et tu connais la suite
Tout ça est passé bien vite
Où c'est qu'j'en suis
Dans la vraie vie
Oui c'est de ça dont j'parle
Ça s'rait mentir si j'dirais que c'est pareil
Déjà j'suis moins sur la paille
Et j'suis sorti d'mon trou
Voir du pays et vivre
Des moments forts avec mon crew
Kiffer entre nous
Et rendre fier les nôtres
Qui nous ont connus et soutenus
Avant tout les autres
C'est pour les mecs de chez nous
Les équipes de nuit qui baroudent
Ou qui restent postichés au Q.G entre couilles
Là où j'suis dans mon élément
Là où j'ai tellement passé d'temps
A kiffer rien faire chuis presque un meuble
Qu'on peut pas deplacer
Comme une encre impossible à effacer
Comme un tag à l'acide ou comme mon blaze
Gravé à la bougie sur les vitres du R.E.R
S.N.I.P.E.R avec un putain d'lettrage

Refrain

Eh approche
Ecoute, hoche la tête si t'accroches
Pour nos familles et nos proches
C'est gravé dans la roche
Sorti de nulle part
C'était écrit c'est pas un hasard
Un jour notre blaze s'ra
Gravé dans la roche
On lache pas on s'accroche
Du but on s'rapproche
Sur l'disque ou sous l'porche
C'est gravé dans la roche
Maint'nant on reste les mêmes
On retranscrit la vie qu'on mène
Sur disque ou sur scène
C'est gravé dans la roche

Aketo, Tunisiano & Black Renega
Malgré tout ce qui c'est passé j'ai pas changé
J'suis toujours le même enfoiré
J'retourne pas ma ste-ve
Non j'garde mes principes et mes points d'attaches
J'kiffe pas la célébrité j'ramasse juste mon cash
M'faut mes points de repère sinon j'suis du-per
La mille-fa la go les compères c'est pépère
Rien a foutre de leur hip-hop jet set
J'profite de la chance que j'ai
J'joues pas l'cain-ri j'me prends pas la tête
J'suis pas une vedette et j'veux pas en être une
J'suis pas mieux qu'un autre j'ai pas marché sur la lune
Gravé dans le bitume gravé dans la roche
Juste ma plume et mes proches
J'me rappele de nos débuts
9 7 commencement de l'histoire
Proposition d' l'album on voulait même pas y croire
30.01.2001 la machine s'met en route
2003 toujours le biz le succès rien à foutre
Maint'nant qu'on est *al*
On compte bien y rester
Gravé sur la dalle aimés ou détestés
L'aventure continue et continuera
Inch'allah qui vivra verra

Refrain

J'ai presque arreté l'chanvre
Fini d'raper dans ma chambre
Tu sais tout a changé depuis le 11 septembre
Mes progrès c'est idem
Du kiff-kiff au final
T'as r'connus la voie qu't'aimes
La même signature vocale
Car calle à l'arrache
Du hip hop sans complexe
Tellement gravé dans la roche
Que j'allume mes clopes au silex
Riche pas encore toujours le meme problème de flouse
Cette maladie incurable qui soigne par pacte de 12
Eh ma belle! y a pire moi j'me tue à la tâche
Respire la vie est belle ça s'écrit pas V.I.H.
Toujours le même salaud dégueulasse éfficace rapace
Qui joue l'beau alias Tunisiano
Mon premier cassage de dos
Comme mes premières tunes
Mon premier pas au studio
Comme le premier pas sur la lune
Les mêmes rakli les mêmes cliniques préssentis
(phrase en arabe)
Les mêmes histoires de Tarna J.lo ou R.kelly
De la mort d'Bigui au pont d' l'Alma et Lady D.
Ici tu hoches la tête l'album te met en transe
Sniper gravé dans la roche on revient choquer la France

{au Refrain, x3}

Sniper - Pourquoi

J'parle pour les reufs qui béton
Une fois qu'ils sortiront
C'est soit ils s'calmeront
Ou bien ils récidiveront
Car c'est bien beau d'parler
Dire aux jeunes d'arrêter les conneries
S'mettre à bosser, mais c'est pas l'Etat qui t'nourrit
Car on est quoi pour eux
Juste synonymes de délinquance
Des pions qui votent pas et qui font acte de présence
Si tu penses qu'après ça ils peuvent penser à toi ou moi
Sachant qu'aucun d'nous deux n'est susceptible d'leur donner une voix
Eh coco, ouvre les yeux, on est pas à la télé
C'est la réalité du système qu'est dure à avaler
C'est soit t'es soumis à la France
Exploité par un patron
Et comme les 60millions d'autres tu suis comme un mouton
Ou bien tu vis dans l'délit
Mais pourras-tu fuir toute ta vie
Etre un ennemi pour l'Etat
Peut-être voir y laisser ta vie
D'façons faut s'fier à l'évidence
Et s'tu crois qu'le monde t'appartiens
C'est vraiment qu't'as rien dans la pense
Putain c'est quoi la vie
S'la bouger pour des radis
Est-ce croire au paradis ou encore baiser des filles
Et juste un défit: détruire pour reconstruire
Eliminer ses ennemis afin d'se bâtir un empire
Très peu d'accès, finir les narines dans la farine
Ou bosser à l'usine comme nos parents l'ont fait
Place au progrès, on nous parle de mondialisation
Alors que dans nos têtes on en est encore qu'à colonisation
Accroches-toi à un but, bosse comme un chien
On t'fait croire que t'es quelqu'un
Mais tu n'es qu'autre qu'un numéro d'sécu
Regardes tous ceux qui se sont battus pour la France
Remplis de souvenirs attroces
Et juste une médaille sur le torse
La guerre laisse des traces, et une retraite à 3000francs
Et comme remerciement la gratitude du gouvernement
J'avoue tout ça m'dépasse
Mais j'y crois à un monde nouveau situé
Afin de savoir où l'on va
On mène le même combat
Cotoit les risques, et j'oublie et m'noie dans l'ivresse de mes lyrix

{Refrain:}
(Pourquoi) le système et l'béton m'emprisonnent
(Pourquoi) mon fils devrait-il naître à Babylone
(Pourquoi) j'entends l'alarme qui sonne
C'est trop souvent que j'me questionne
Mais dites-moi pourquoi un jour ou l'autre on doit mourir
(Pourquoi) pourquoi pleurer pourquoi sourire
(Pourquoi) j'ai besoin de changer d'air
Me rapprocher de la lumière

Pourquoi le système m'oppresse
Me fatigue et me stresse
Pourquoi la police m'aggresse
Pourquoi tant de pipo dans la presse
Pourquoi chaques jours j'encaisse
Pourquoi Babylone me tiens en laisse
Pourquoi elle veut que j'me rabaisse
Pourquoi trimer pour quelques pièces
Pourquoi ça tiraille dans les caisses
C'est quoi cette merde épaisse
On peut plus respirer la haine contamine la jeunesse
Pourquoi tant d'fausses promesses
Et taffer son bizness
Et nous on nous montre du doigt mais de nos vies qu'est-c'qu'ils connaissent
Mais malgrès tous les coups que Babylone me porte je reste debout
J'essaye de n'pas péter les plombs
Même si la chaîne me pousse à bouts
Je n'casse pas, je n'plie pas, j'reste au garde-à-vous
Eh, j'garde la foi en tout
Le mone devient fou, et tout le monde s'en fout
Ca s'barre en illes-cou, le shetane est partout
Retrouvons nos repères (eh...)
Il ne faut plus pleurer nos mères

{au Refrain}

Difficile d'extérioriser tout c'que j'ai sur le coeur
Et quand les mots ne viennent pas
J'pense qu'il vaut mieux se taire
Les gens, ils disent à tort et à travers
Et j'en fait partie
La bouche est une arme dont on s'rend pas compte de la part
A partir de c'moment là j'rectifie le tir
Joins la parole à l'acte
Et cogite sur le repentir
J'suis docteur, paraître distant mais j'en pense pas moins
J'analyse ton mental pour savoir à quoi m'en tenir
La gentillesse et la naïveté peuvent jouer des tours
A l'avenir j'ferais gaffe à c'que ça m'cause pas du tort
A force de baigner dans cette ambiance qui m'égare
Le shetane travaille au corps
Et parasite mon regard sur les choses
J'suis loin du compte et j'suis pas là pour donner des leçons
Si moi-même j'les applique pas
Dans c'cas là ça a plus d'sens
J'donne mes impressions, laisse-moi débaler ma science
Apprécier mes réflexions, prise de conscience, et introspaction
Le vrai défit c'est d'lutter contre ses défauts
On a tous lnos faiblesses la maille la fumette et les go
La boisson dans les ré-soi, la mentalité qu'on a tu la connais
Changer de mode de vie c'est pas une masse à faire
On s'pose des questions donc cherchons les réponses
Après c'est chacun sa voie, c'est du chacun pour soit l'reste on s'enfonce
Qu'est-c'tu veux qu'on fasse on va pas sauver la planète
Faut d'abord s'pencher sur son cas et c'est djà compliqué
Adepte de casse-tête, ça m'a rendu ouf, l'estac, le kamaz, j'suis poussé à bouts là j'suis trop naze

{au Refrain, x2}

J'ai les yeux bien ouverts
On m'fra pas voir ce qui n'est pas
Liberté Egalité Fraternité n'existent pas

Sniper - Recette maison

{Refrain: x2}
voici un style à la mode de chez nous
Encore les même qui braille ici c'est per-sni
bien sûr que c'est nous
recette son-mai, danger
differents styles associés
connection meurtriere pour t'oublier

AKETO:
Recette maison un peu de ci
un peu de ça, un peu de moi
un peu de lui, un peu de toi
Combinaison brutale, déclinaison vocale
Ambiance familiale on fait sa bien [quoi]
Tu connais l'animal aketo j'affute sa mal mal
sans maquillage ni effet speciaux
Fait juste peter le mixte, un bon master et c'est dans la boite
T'es en chaleur et t'a les mains moites
On exploite les filon en font pas d'cinema
Dj boudj envoi le son qu'on leur montre comment on fait
La base scratch dans les enceintes deux platines trois micros
Le rap a son expression la plus simple
On dit qu'il sature ben tant pis pour lui
Nous on sdit pourvue qu'sa dure
On va pas lui sauver la vie
N'importe qui en ecoute
N'importe qui en fait
Chacun sa recette t'a la notre la table est prête

{au Refrain, x2}

BLACKO:
Mec te prends pas la tête
On a la bonne recette
Le ce-tru qui fait que sa pète
Mec tu t'sen pris on t'jette
L'art et la technique
La maîtrise la pratique on a trouvé l'thème pour te faire flipper
La recette son-mai
Elle est trop chan-mé
Lève le bras bouge la nuque
Et qu't'avoue qu'j'ai son-rai
Si tes dingues avec le per-sni
Mec tu sais quand mye faut pas qu' sa défouraille
Moi Je rêvé d'blé
(Phrase étrangères)
Pour les jeunes qui sont dans l'guettos
pour les mafieux les rebeus, les négros
Tunisan Blacko et à Aketo
Sa c'est l'équipe attache ton slip
Quand on a toute la tiraille
Pour tout faire ter-sau
Laisse-nous t'embarquer dans notre freestyle sections
Laisse nous donnez la vibes
Laisses nous fumer la version
Laisses nous dédicacé les sons de toute l'affections
Vas-y vient le per-sni a pris position

{au Refrain, x2}

EL TUNISIANO:
J'ai trop gratter le bic
Malgres qu'j'ai ratée le bac
Afin de propajet ma zik
Dans ta zup ou dans ta zap
Tunisan explique pour mes bickos et mes blacks
Et y'en a marre cours d'aretmetique rattrapage pour les hamal
Jet -set on veut tous le trône mais DIEU est grand
J'ai pas de couronne sur la tête
Juste une à la place des dents
J'ai le temps mike
Donc precis bonhomme Snip comme à washington
[Phrase en arabe]
Oua Ouani rrach choufni ou smarni
aise idek ou tabarni jit darhk bech oun jmer
meh rhouati ou rhrine ran insen fi himara ou houmar
melkine hala hait [fin arabe]
Nous voici nous revoila precision
Confection recette maison
Savere d'être plus rare

{au Refrain, x4}

Sniper - Y'a pas de mérite

Hé j'm'en fous d'ta vie
Me parles pas de tes exploits
De tes histoires d'bandits
Et tête de moi d'kartla
J'respecte les vrais
Pas ceux qui aiment s'la raconter
Qui donnent trop d'mères en pleure d'vant les pénitentiers
Voleurs invétérés aux portables dans leur cellule
Du shit aux pillules
Qui sont prêt à tout pour manger
Incrédule, mastolard qui coffrent un 50G
Un cul ou un sac à dos
Ptet à la r'cherche de son point G
Privé d'ta famille tout d'abord
Seul à chialer
Maintenant tu rêves de liberté
Mais fais gaffe aux miradors
Et une fois dehors
La tu diras qu't'as assumé
Qu't'auras fais ta peine sur un pied
Et tu joueras le mec hardcore
Teubé y'a pas d'mérite à avoir fait du placard
Si t'es béton c'est qu't'as pas été en m'sure de les pépare
Des l'départ tu gruges
Mais là t'as pas fait l'bon choix
Entre l'avocat qui connait la loi et l'autre qui connait l'juge
Mais l'Etat t'a tué
T'es rentré en tant qu'agneau
T'en est r'sorti parano
Depuis c'est l'silence des agneaux
Et rapelle toi
Au lieu d'te venter et jouer l'beau
Dis toi que les vrais n'homme-bo sont ceux qui n'en parlent pas
{Refrain:}
Se voir fort quand on est faible
Se voir digne quand on l'est pas
Quel talent, quelle valeur
Ne pas jouer dans les regles
Vouloir le mérite qu'on a pas
Quelle vertue, quel honneur {x2}

Le mérite, c'est c'qui rend une personne digne d'estime
Beaucoup veulent en tirer gloire et n'en ont aucun
Ok t'emballe pas si vite, arrêtes de croire
Qu'on va t'descerner une médaille pour ton vécu
C'est comme les enfants d'stars
Qui ont toujours tout eut
Et qu'on retrouve du jour au landemain sous les projecteurs
On t'a maché l'travail, c'est sur ça aide
Y'en a qui s'cassent le cul et qui perceront jamais
Des talents laissés dans l'oubli faute de piston
Pas d'mérite à laisser une femme seule élever son fiston
Cracher sa semance et ne pas vouloir assumer
Tu t'es sauvé, t'as pas assuré mate les concéquences
Aucun mérite à faire la misère aux plus faibles
Ca va t'es sa meuf faut arracher le keuz des vieilles
Ou est l'mérite à glorifier la misère
A faire son fond d'commerce en jouant la carte de l'émotion
Et on est tous a fond d'dans devant leurs émissions
La télé s'met à fabriquer des stars de la chanson
Moi-meme j'ai pas d'mérite à dire si t'as du mérite ou pas
C'est qu'j'en ai peu par rapport à mes rents-pa

{au Refrain}

Te sens-tu fort quand tu lèves la main sur ton gosse
Quand il part à l'école avec tes bosses dis moi
Te sens-tu fort quand sous alcool tu frapes la femme
Quand elle a peur quand ses yeux s'remplissent de larmes
Hey te sens-tu fort quand tu prends sois disant des vacances
Quand tu pars à l'étranger pour aller briser une enfance
Te sens-tu fort quand tu vends la mort en bas dans la rue
Quand tu profites de la faiblesse d'une ame perdue
Quand tu insultes ou parles mal à celle qui t'a porté pendant 9 mois
Te sens-tu fort quand tu raquettes ou victimises quelqu'un qui est plus faible que toi
Te sens-tu fort mais dis moi où est l'mérite
J'arrive pas à comprendre peux-tu m'expliquer
Sur ton cas faut qu'tu médites
Man ouvres les yeux et vois la vérité

{au Refrain}

Sniper - Sans [re]pères

La place d'un père, la place d'une mère dans une famille
La place de deux c'est trop cher, sont cesser mais pour la vie
Uni par leur volonté, par les sentiments en communs
Simplements réunis, on craint rien
Enfin c'est c'qu on dit mais pas toujours c'qu'on voit
J'ai demander pourquoi, on m'a répondu c'est la vie
Puis-je donner mon avis? faut qu'jreste en dehors de ca
Rend l'amour s'transforme en haine et qu'on s'déchire devant moi
Voila ce qu'il en est, et c'n'est pas autrement
Comprend tant d'angoument pour l'histoires de mes tourments
Le temps évolue, j'ai fait face aux soucis, j'ai grandi
Maman est là, mais papa est parti et la j'ai compris
Qu't'as préféré tourner la page
J'étais pas du voyage, dire qu'j'te croyais au paradis
Vu qu'l'alcool fait des ravages
Tu t'es pas rattraper et sans meme te retourner
J't'ai vu t'éloigner du rivage
Et s'tua ta vie merdic jen sais trop rien
Dev'nu alcoolique et tu fait du mal aux tiens
Combien de fois tu l'a vexer, combien de fois t'étais pas la
Combien de bleux sur ses bras, car quand on aime on n'compte pas

Tu es parti
Sans même que l'on ne puisse te dire aurevoir
Au fond d'mon coeur
Tout es devenu si noir
Tu es parti
Sans même que l'on ne puisse te dire aurevoir
Au fond d'mon coeur
Il reste encore un espoir

Oh papa, si j'avais j'taurais dit
Non ne pars pas!
J'étais trop p'tit pour comprendre
J'ai dû grandir sans toi
Même si mama c'est bien occupée d'moi
Il me manquait un repère, un père derrière moi
J'fermais les yeux et j'imaginais ton visage,
J'savais juste que t'étais noir vu mon métissage
A l'école on m'demandait
Ton papa il fait quoi?
Les autres se marrait quand moi je ne répondait pas
Le jour ou j'suis tombé sur cette photo de mariage
Le puzzle de ma vie à commencer son assemblage
J'ai enfin sû à quoi tu ressemblait
Impossible d'expliquer l'effet qu'ca ma fait
1990 le téléphone sonne
Après l'orage le soleil rayonne
Mama m'appelle et m'dti quelq'un veut t'parler
J'ai juste entendu allô j'ai compris qui s'était
Quelques semaines plus tard te voilà devant moi
Est ce la réalité ou s'reve que j'vit à chaque fois
T'es rester 8 ans puis t'es r'parti
T'es retourner au pays

Tu es parti
Sans même que l'on ne puisse te dire aurevoir
Au fond d'mon coeur
Tout es devenu si noir
Tu es parti
Sans même que l'on ne puisse te dire aurevoir
Au fond d'mon coeur
Il reste encore un espoir

A la suite de ton départ
J'ai dû m'faire une raison
Quand elle à dit au grand frère,
Maintenant t'es l'homme de la maison
Elle si fière dev'nu la cause de mes souffrances
Devant nous l'air de rien, mais qui pleurais en silence
J'aimerais plus t'en vouloir, à l'inverse de mon coeur
Une rancoeur intérieure, d'avoir juste un géniteur
A toute personne délaissée, sans présence de darons
Divorcés ou décédés, qu'on juste hérités d'un nom

Oh papa! j'ai mis 4ans pour effacer ma rancune
Un père on en a qu'un une mère on n'en a qu'une
J'ai ranger ma fierté, j'tai rejoins la-bas
Les larmes ont coulées quand tu m'a pris dans tes bras
Moi j'l'ai r'trouver, d'autres on pas eu cette chance
J'leur dédie ce morceau et partage leur souffrance
Ceux victime d'un abandon, d'un divorce ou d'un décès
Ceux qui vivent avec le coeur brisé
Tu es parti
Sans même que l'on ne puisse te dire aurevoir
Au fond d'mon coeur
Tout es devenu si noir
Tu es parti
Sans même que l'on ne puisse te dire aurevoir
Au fond d'mon coeur
Il reste encore un espoir {x2}

Sniper - C'que j'ai sur le coeur

2-0-0-3 j'suis la perdu dans c'putain d'merdier

Encore un qui s'plaint
Encore un qui raconte sa vie
Encore un comme t'en entend plein sans jouer les savants
J'donne ca comme ca vient et ca vaut c'que ca vaut
J'donne ca bien et après ten fais c'que tu veux
Les paroles c'est ptetre du vent
Mais si jamais elles influent sur les gens
Va savoir comment ils vont les interprétées
Ca m'fatigue, ca devient presque décourageant
Les frère en ont rien à péter d' la morale et des belles paroles
Mais j'compte pas les conforter dans c'qu' i pensent déjà
Du moins j'essairais car au fon j'suis comme eux j'ai pas,
Toujours envie de philosopher ou d'rester sérieux
Quand ca va pas on l'montre pas, laisse c'est rien !
T'en fait pas j'suis pas à une déception près!
Il ne peut qu'm'arriver ce que Dieu m'aura prescrit
Le reste, après, on s'prépare à le vivre
Avant le grand jour du départ définitif
Est c' que j'aurais fait mon taff comme il fallait
Ou bien est c'que j'suis une tâche, un bon à rien
Ma ie-v elle tiens à rien j'arrive sur mes 23 balais
Allure de gringalet j' crois qu'j' vais me faire avoir à l'usure
J'assume mon statut de looser pour l'heure on fait, aller,
J'assure le minimum parc'qu'il le fallait
Rien que j'raconte ma life, le rap c'est ca nan?
Si t'as saisi la vibe alors j'ai fait mon taff nan ?!

oh no ooh
Laisse moi raconter ma vie extérioriser,
C'que j'ai sur le coeur au fond d'mes pensées
oh nan oohh
Rien à foutre de dev'nir une célébrité
J'suis pas mieux qu'un autre telle est la vérité !
[ les 2 pieds sur terre, la tete pleine de terre, ]
aketoo ooh oooh ooh

Mes souvenirs s'entassent dans ma mémoire
En face dans le miroir 'me renvoie cette image
Du gosse que j'étais, l'age de l'innoncence, le passage à l'adolescence
On nait, on vit, on meurt, on pleure, on s'marre
On s' sert les coudes, on s'aime, on s'déteste,
On s'marche dessus, écoute,
Le temps s'écoule et on stagne
J'arrive à un stade ou j'peut plus rester instable
J'suis de ceux qui fonctionne à l'instinct mais est ce fiable ?
J'profite de l'instant, j'tue le temps comme je peux
J'répond présent toujours temps qu'je peux
Tant qu'jai pas perdu, l'envie de continuer le combat
Contre qui? mon pire ennemi? autrement dis moi!
Le rap ma thérapie, mon confessional
Du terre à terre, papy, rien d'exceptionnel
Rien que j'raconte ma life, le rap c'est ca nan?
Si t'as saisi la vibe alors j'ai fait mon taff nan?!

oh no ooh
Laisse moi raconter ma vie extérioriser, l
C'que j'ai sur le coeur au fond d'mes pensées
oh nan oohh
Rien à foutre de dev'nir une célébrité
J'suis pas mieux qu'un autre telle est la vérité !
[ les 2 pieds sur terre, la tete pleine de terre]
aketoo ooh oooh ooh

Le temps passe, à une vitesse qui me dépasse
On vite tous, avec l'angoisse qu'un jour on y passe
Tous parc' que tous, simple mortels
On va tous crever d'une manière ou d'une autre
Et y'aura personne à la rescousse
Souvent j'me rappelle que d'un moment à lautre,
On peut passer de l'autre coté
Tous logés à la même enseigne
A la médecine douce, ici-bas on se soigne
La vie est faite de signe, encore faut il qu'on les voient
Un voile devant les yeux ici on marche à la faille
Au radar, tu t'l'aisse bouffer par la routine
Au fond cette vie me va bien,
J'vais bien finir par croire
Qu'en fait dans la de-mer au moins on est au chaud
Faut toujours tirer le meilleur parti d'une situation
Aussi merdic soit elle faut relativiser
Et si jamais on s'en sort on l'aura pas voler
Si Dieu l'aura voulu tu peux m'jalouser
Le peu qu'j'ai, mais jetter l'oeil
Un ptit peu évolue
Rien que tu raconte ta life, le rap c'est ca nan?!
Si t'as saisi la vibe, c'est qu'on à fait notre taff nan ?!

oh no ooh
Laisse moi raconter ma vie extérioriser,
C'que j'ai sur le coeur au fond d'mes pensées
oh nan oohh
Rien à foutre de dev'nir une célébrité [ rien à foutre]
J'suis pas mieux qu'un autre telle est la vérité !
[ les 2 pieds sur terre, la tete pleine de terre]
aketoo ooh oooh {x2}

Rien que j' raconte ma life, le rap c'est ca ou quoi?!

Sniper - 35 Heures

[Tuni]
6 heures du matin que c'est dur de s'réveiller
Assez de ce même chantier et de ce boss qui m'prends pour un chien
Bon voila, l'air de rien à l'heure à la pointeuse
Café calva, prends le marteau piqueur et la pelleteuse
? déja à la pause et pt'être quelque minutes de rab
Pendant qu'le contremaitre me cause ''Oh c'est quoi c'travail d'Arabe?''
Ca y est c'est le break,
A ma montre midi et demi
Passe à Franprix,
Ca me casse les couilles d'bouffer au grec
Ce caissier est seul, fais un effort accélère
Casser la croute dans la voirie, ça s'appelle bouffer au lance pierre
[Aket']
Payé au lance pierre, j'ai une queue pas possible à ma caisse
La seule d'ouverte, en matinée y a que moi qui bosse
Encore une vieille qui met 2 plombes a sortir ses pièces
J'reste aimable et souriant mais bon j'me force
Ridicule dans ma blouse à l'éfigie de l'enseigne
Je renseigne, je conseille, j'applique les consignes
J'vois défiler de l'oseil, des cartes et des chèques qui se signent
Les produits qui défilent sur le tapis roulant me filent la migraine
Et ces p'tits cons qui se croient pas yé-gri
Un clin d'oeil au vigile et ils dépassent pas la sortie

Taffer, pour ma sécu faut qu'j'cotise
Taffer, pour ta société ou ton biz
Taffer, a chaque fin de moi c'est la crise
Taffer (tous les jours), taffer(comme un con)
Taffer, pour remplir le frigo faut
Taffer, au chantier ou au bureau
Taffer, j'ai beau jouer j'touche jamais le loto
Taffer (tous les jours), taffer (nan)

[Blaco]
Moi j'ai l'oeil,
J'suis le gros brutos posté près de l'accueil
Pour des piles ou des chips,
Celui qui chippe moi j'le cueille
Rien ne m'échappe on me surnomme la tour de controle
C'est moi qui controle
Ca fait 2 piges que j'fais ce taf et j'm'y plais dedans
Ca me change de cette boite de nuit ou j'y laissais dedans
Oh là, j'm'accro là, p'tit gros là, viens par là
Fais voir la tablette de crunch et l'paquet de granola
''Oh excuse moi, j'ai rien fais hein''
J'les connais les survet' Lacoste
Aujourd'hui j'ferme les yeux
A la Brink's, tout le monde à son poste
[Tuni]
J'arrive à l'heure pile
La place réservée est occupée
Bad trip, obligé de me garer en double file
La j'flippe et pense à tous les morts de la profession
Mes coéquipiers me couvrent le temps de la transaction
Passe à l'action, la main sur le flingue, convoyeur de fonds
Serre au fond, faut vivement qu'j'sois dans le camion
Les bandits tirent et tuent
Si on me braque, ya pas de primes pour corp percé
Direct j'lache les sacs
Bon pas de gangster en planque,
C'est la fin de la tournée
Bientot celle de la journée,
Allez direction la banque

Taffer, y a pas moyen faut qu'on me raque
Taffer, en plus j'ai le crédit de la baraque
Taffer, déclaré ou au black faut
Taffer (ça fait chier), taffer (nan)
Taffer, faut des points pour la retraite
Taffer, même si le patron me maltraite
Taffer, pour des biftons dans la tirette
Taffer (nan), taffer (nan)

[Aket']
Moi c'est Bruno, directeur de banque jeune et dynamique
C'est moi qui gère, j'suis celui qui fait travailler ton fric
Derrière mon bureau, j'remplis les bordereaus
J'aurais jamais cru voir défiler autant d'euros
Pour un retrait j'te dis qu'c'est mort avec le sourire
''s'te plait il m'en faut un d'ouvert''
Et ben j'm'en tape ils ont qu'a tous mourrir
On prête qu'aux riches, en plus vous êtes a découvert
J'peux rien faire pour vous désolé, allez au revoir
[Blaco]
J'suis dans la file d'attente
Moi et mon brolic on s'impatiente
La pression monte j'passe à l'acte après cette cliente
Ca y est elle s'barre, à moi les parts et les barres
Je sors le calibron et c'est la panique à bord
Fermez-la et toi va fermer la
Porte, tire les stores et coupe les caméras
Ok, si personne bouge y aura pas de blessés
Me regarde pas comme ça, ouvre le coffre au lieu de stresser
C'est quoi ton blaz?
''M'tuez pas m'sieur, moi c'est Bruno''
Alors pas d'entourloupe ou sinon j'te colle un pruneau
C'est ça mon taf, il est sale mais qu'est-ce-que je l'aime
J'devrais m'lever comme les autres mais bon j'ai trop la flegme

Taffer, en CDD ou CDI
Taffer, foutre du mazout dans le TDI
Taffer, cet été faut qu'j'vois du pays
Taffer (ok), taffer (ouais)
Taffer, même si mon dos est esquinté j'dois
Taffer, on dit qu'le travail c'est la santé
Taffer, tous les jours obligé de pointer
Taffer (j'en peux plus), taffer (eh merde)
(taffer y a pas que ça dans la vie)
(oh puis merde)

Sniper - Hall story

Voici notre hall story
La ou les règles ont changer
Ici ou castaldi passe le relais a sarkozy
Ceci n’est plus un jeu et ca ce passe dans ta zone
Les candidats sont des jeunes
Noir ,blanc ,jaunes ,
Les cameras sont des commères et zoom sur les toit épier pour plus de 3 mois
Ouh! ouh! ouh!
Ou les perdants finissent en tôles sur les votes du public
Plutôt qu'celui des shmidt et finissent a moi d4 dans un hall

Ca c’est la hall story
La ou le béton nous rendent tous tarer
La ou l’avenir se tari ou on aimerai bien s’en tirer
Pour s’en sortir on compte sur la zic et ballon
on rame mais les chemins ne mène plus a Rome mais au --------
ici les keufs flippent ya qdes guedins et des floppes
nous on tombent sur la tete ici faute de poulet dans l’street
c’est fuck les stups la paix assez bref les forces de l’ordre
on aime pas lbleu leur barreau on aimerai les tordre
rien a perdre rien a foutre de leur loi merdique
fuck les boucavs, les indics ,les juges et leurs verdicts
street réalité , triste banalité fis fucking vocale
toujours la meme merde dans nos districts
dans nos street on fait nos diez en soumsoum
on a lseboum c la pegna coumcoum
ca choum de travers et ca part en cette-su
c’est cheum on a lfoutage de reum et ca stire dessus
ghetto genocide auto destruction
les miens contre les tiens
alors qu on a le même énmi en commun
chien tu seme tu va recolter
c’est le chant des revoltes
le ghetto est survoltes
nous quand on sort du loft c avec les bracelet
desole jsui pas soft tu voi mes seuf embrasse les
bleu pour tes semblant tu crois l’etre rouge
comme mon regard NTM sur mes 3 --------

Voici notre hall story
La ou les regles ont changer
Ici ou castaldi passe le relais a sarkozy
Ceci n’esplus un jeu et ca ce passe dans ta zone
Les candidats sont des jeunes
Noir ,blanc ,jaunes ,
Les cameras sont des comeres et zoom sur les toit epier pour plus de tros mois
Ouh ouh ouh
Ou les perdants finissent en toles sur les votes du public
Plutot qcelui des shmidt et finissent a moi d4 dans un hall
(babylon croit quon--- laisse frir
les gens peuvent se metre leur paroles dans le dans le cul
pour les cas sociaux les roles remplis )

chaque pions de l’odimate et du paysage udiovisuel
dans un pays toujour plus a droite les gens matte
le zoo dans le petit ecran matracage televisuel
on fait avaler la pilule au gens
genre voilà les pirates que nos quartier habrites
la France est trop matte et nous voit comme des primates
et promette de combattre l’insecurite mais
sont bon qu’ a debatre et toujour en rajouter
pour eu on a tous les tort donc jouvre en grand ma bouche
on srepete peut etree mais nique on repasse une couche
avec sarko-ko les boyco sont plus chaud que jamais
c’est miner j’imagine que desormais ces ptit ---
vont nous mener la vie dur faut quon s’adapte
j’ai pas dantidote avec eu nos rapports sa date
pas d’hier mais d’epoque de malades on equope
d’une reputation minable mais comment sauver les meubles
comment fermer sa gueule comment ne pas peter un cable
dit toi qu’a leurs yeux c le mal qu’on incarne
les pointeurs c’est nous , les voleurs c’est nous
les attentats c’est nous on a bien compris qu’on est pas chez nous
j’ai choisi mon camp rien a foutre jsui pas des votres
c’est meme une fierte jsai pas si tu comprend nos salles story
la ou les regles sont pas les meme ici
ou refré vont au charbon et se demene
ceci n’est pas un film et ca spasse dans ta ville de l’autre cote du periph
la ou les schmit en civil sont a laffut et te surveille
on mets en mode furtif en mode veille
les reufs continue a faire leur oseilles

Voici notre hall story
La ou les regles ont changer
Ici ou castaldi passe le relais a sarkozy
Ceci n’esplus un jeu et ca ce passe dans ta zone
Les candidats sont des jeunes
Noir ,blanc ,jaunes ,
Les cameras sont des comeres et zoom sur les toit epier pour plus de tros mois
Ouh ouh ouh
Ou les perdants finissent en toles sur les votes du public
Plutot qcelui des shmidt et finissent a moi d4 dans un hall

(tony ziano )

ca spasse comme d’hab ici ou la vie est ---------
les hall sont crades comme un molard dans un kebab
traine des jeunes arabes renoi et blancc
et si t’en est pas content garde en qla premiere syllabe
quand parfois j’y mange d’autres viennent pointer
est ce le bruit qui vous derange ou notre presance qui fais flipper
toi t’y mets des prospectus d’autre scroivent au puces
les lekbar lesrach simplement pour les hedis
du chite pour les nerfs ,appaiser la galere
on sfait la guerre une chatte pour 20 celibataire
freres sur le paves c ‘est pas sque tu recherche bebe
l’homme ideale sortit d’un conte de fee ou dchez ---
nous le flux des citees ,reportages securitaires
c fous squon est populaire rien quon passe a la tele
entre dilleurs et tournantes un+ pour les racistes
a pas confondre c’est un hall pas une ecoles pour terroriste
ou on nous tape du style renove a la bonheur
s’il repare les ascenseur c’est qu un ministre debarque en ville
que de belle phrase de gros voleurs passe chez toi
frangin si ta l’occase sert lui la main puit compte tes doight
France d’en haut et d’en bas qui carotte le plus de barre
Estce le voleurs en cost-la ou le voleurs en costard
T’aime pas mes vers ni mon vocabulaires
tu mtrouve vulgaire lorsque jcomunique ta mere
ya plus ldroit dfumer un pete
plus droits d’aller au putes
plus droit dttrainer avec tes potes zinc les batards scrute
apres les bleu de santini expert en football
vla les bleu de sarkozy nouveau expert en flas ball
et voici la gaule nous resistant de demain
les roles s’inversent nous pour asterix et eu pour les romain

s’il faut insulter leur mere pour ca ayez confiance en moi


Voici notre hall story
La ou les regles ont changer
Ici ou castaldi passe le relais a sarkozy
Ceci n’esplus un jeu et ca ce passe dans ta zone
Les candidats sont des jeunes
Noir ,blanc ,jaunes ,
Les cameras sont des comeres et zoom sur les toit epier pour plus de tros mois
Ouh ouh ouh
Ou les perdants finissent en toles sur les votes du public
Plutot qcelui des shmidt et finissent a moi d4 dans un hall

Sniper - Entre deux

Tunisiano mon blaze
j'ai pour pays d'origine la France
là ou je crèche ou on me reproche mes origines
j'ai grandi loin de mon pays et on me l'a trop souvent
reproché on a trop souvent prétendu que je les avais trahis
hé ma couille ici c'est pas l'bled ou ca pue l'embrouille et
en scred même là-bas j'suis dans la merde c'est comme
chaque été des que tu me vois tu dis choukne regards
froids sifflotement v'la l'etranger dans le saloon
monsieur Tounsi smahat manich jihane tek el hata
ou chabhtte l'hine emtaha l'jiraine ici un danger
la bas j'suis un intru et la ou j'aimerai m'ranger j'suis
vu comme un étranger donc j'suis perdu et en plus j'suis
pas le bienvenu ou on se méfie des barbus d' oussama a
robert hue toi aussi t'es dans mon cas? un blème de pedigree
vu que j'ai du mal a m'intégrer quee se soit ici ou la bas

{Refrain: x2} (leila rami)
kalouli aarbi aha
menich fi bledi
kalouli roumi aha
yak fi bledi ya wildi

houya bledi choufni rani aarbi khazni manich roumi
rak ahmanstni khralétli n'razel konte aakel menloule
walet t'bedel kint tarrafni wilde choukne mlihe éye
wélé lè ou kouli mné chibke mét hebnich khater ma
hakich belekdè khaterni men bèriz ou nahmel fi lé rnè
mè kebertèch radi ou toulet ehnè oul cif kni ji t'quarrni
aael jnèbe akhri chibk met hemelch ou réyet ahgèbe rani
kifek ay het el khrobz taboune ou l'érrissa oul mahjoune
rani soume dèmi sroune ehné kalouni aarbi ou nahmel fi l
é fsé ou radi kalouli roumi ou manich wild el bled rani manich
aahdou mé ktakarnich mé ahtktarnich aaya koumou ou bous khrou

{Refrain: x2} (leila rami)
kalouli aarbi aha
menich fi bledi
kalouli roumi aha
yak fi bledi ya wildi

intru a la meme couleur de peau c'qui gêne c'est mes défauts
ce manque d'efforts en gros et tout ce chi-chi en trop
chaud pour s'intégrer
chaud pour climatique
chaud car excentrique la ou le respect est sacré pour mes frères arabes
quel fils d'immigré ceux qui vivent loin de leur terre et qui s'y sentent rejeter
rester ici c mort la bas c cramé et alors ou est ma place? dans la méditerranée
ca c'est inoui ici ni famille ni amis patrie y'a qu'au pays que je vois ma mère épanouie
et c'est fou la ou les te-trai sont des zin-cous pas de peace mais la tete du raïs partout
ou les condés sont des ouf pour presque rien on t' boucle tu la ferme et tu la boucle
ou on joue pas avec la bouffe
c'est tant pis pour les faux merci pour les vrais en france j'suis qu'un immigré au bled j'suis qu'un francais
nahki nel belden tunis el khradzra el djézer el marleb oul bled el gwérra
nahki nel belden tunis el khradzra el djézer el marleb oul bled el gwérra

{Refrain: x4} (leila rami)
kalouli aarbi aha
menich fi bledi
kalouli roumi aha
yak fi bledi ya wildi

Sniper - Trop vite

Tu cours trop vite doucement youtss tu vas tomber
Soit au sol soit derriere les barreaux
Réfléchi joue pas le te-bé
Garde les yeux ouverts [ garde les yeux ouverts]
Jeune homme médite, regarde ta re-mé
Elle pleure quand tu gol-ri avec tes pains-co
Réagis vite t'es pas condamné
Retire tes oeilleres, [ retire tes oeilleres]

Avant que le biz ne t'emporta plus facilement qu'les autres
Vu qu'toi tu lui ouvre les portes, A quoi ca sert ?
Agir de la sorte, c'est plus les bras d'la mama mais la haine qui t'réconforte
Ta arreter l'école sans meme savoir pourquoi?
Depuis tu galère oh! youtss regarde toi!
T'avais promis à la mama de trouver un emploi, mais toi t'assumes pas!
Aie confiance en toi!
Tu sort le soir pour rentrer le lendemain
Tu consumes ta vie comme tu consumes tes joints
Jour après jours tu t'éloignes du droit chemin
A cette vitesse tu n'ira pas très loin!
Quand on cours trop vite! trop vite! trop vite!oh nan nan nan nan nan,
Trop vite, trop vite! trop vite!

Tu cours trop vite doucement youtss tu vas tomber
Soit au sol soit derriere les barreaux
Réfléchi joue pas le te-bé
Garde les yeux ouverts [ garde les yeux ouverts]
Jeune homme médite, regarde ta re-mé
Elle pleure quand tu gol-ri avec tes pains-co
Réagis vite t'es pas condamné
Retire tes oeilleres, [ retire tes oeilleres]

Fais le pour ceux qui t'aiment écoute plus les imbéciles!
Ceux qui t'engrainent à quitter l'école pour l'argent facile
Pense à la mama, la pauvre elle est si fragile
Elle s'inquiète pour toi, sursaute, au moins 2 coup d'fils
Pour toi tout est normal, tu te sent pas illégri
Tu sait même pas qu'elle sait ou sont cachés les
Ca fait long time qu'elle à capter ton ness-bi
Mais comme tu lui fait peur elle se désunie
Ta pas de père seulement un grand frère
Comme lui tu veut le respect, comme lui t'as un revolver
A ta prochaine visite au cimetière
Demande lui si c'est toujour bon d'etre un gangster
Quand on cours trop vite! trop vite! trop vite!oh nan nan nan nan nan,
Trop vite, trop vite! trop vite!

Tu cours trop vite doucement youtss tu vas tomber
Soit au sol soit derriere les barreaux
Réfléchi joue pas le te-bé
Garde les yeux ouverts [ garde les yeux ouverts]
Jeune homme médite, regarde ta re-mé
Elle pleure quand tu gol-ri avec tes pains-co
Réagis vite t'es pas condamné
Retire tes oeilleres, [ retire tes oeilleres]

Ressaisis toi, avant de perdre la raison
Te fait pa piéger par Babylone et ses illusions
Ton argent sale, ta mère elle n'en veut pas !
Elle à trop peur pour toi, la prison
Combien de fois tu a ram'ner la police chez elle
Atteri avant d'te bruler les ailes
Oh youts réagis tu as encore le temps
Avant que shétane ne te shoot à bout portant
Chaque soir elle pleure elle flippe pour ton avenir
Elle ferme pas l'oeil jusqu'a te voir revenir
Tu cours trop vite, faut ralentir! ohhhh

[....]

Tu cours trop vite doucement youtss tu vas tomber
Soit au sol soit derriere les barreaux
Réfléchi joue pas le te-bé
Garde les yeux ouverts [ garde les yeux ouverts]
Jeune homme médite, regarde ta re-mé
Elle pleure quand tu gol-ri avec tes pains-co
Réagis vite t'es pas condamné
Retire tes oeilleres, [ retire tes oeilleres]

Wai youts retire tes oeilleres afin d'y voir plus clair
Une vie t'en a qu'une donc n'en fait pas n'importe quoi
Jte fait pas la morale prend ca comme un conseil
Yes youts faut réagir
Comme on dit vaut mieux prévenir que guérir
Fais plus pleurer la mama, redonne lui l'sourir
N'écoute pas les engraineur laisse les s'auto détruire
Soit plus intelligent youts Soit plus intelligent

Tu cours trop vite doucement youtss tu vas tomber
Soit au sol soit derriere les barreaux
Réfléchi joue pas le te-bé
Garde les yeux ouverts [ garde les yeux ouverts]
Jeune homme médite, regarde ta re-mé
Elle pleure quand tu gol-ri avec tes pains-co
Réagis vite t'es pas condamné
Retire tes oeilleres, [ retire tes oeilleres]

[ garde les yeux ouverts...
retire tes oeilleres....
gardes les yeux ouverts]

Sniper - Jetteur de pierres

S'établir dans une contrer, en devenir résidant,
Se l'approprier, y expulser ces habitants,
Misérable gens soumis par droit de conquête et placer sous dépendance politique du conquérant,
Quêtes dominatrice à la recherche d'un Etat,
Voilà le résultat d'une puissance colonisatrice,
Aider d'l'occident, ils ont tués et chassés ses justifie ces terres sacré par présence d'antécédent,
Qui parle d'occupation, Parle de résistance,
Qui parle de colonisation, Parle forcement d'indépendance (danse),
Entre 2 feux,
Danse dans une salle ou danse entre les balles pour esquivé un couvre feux,
Des animaux cour dans les champs,
Des hommes sont libre,
Des animaux sont dans des cages et des hommes sont dans des camps,
Vivre comme on l'entend, clôturer dans un enclot,
Liberté par pour l'moment, Oslo est tomber à l'eau,
Sanglot, cette vie fait reup,
J'écrit et j'cri juste le combat d'un peuple qui s'bat pour sa patrie,
L'Amérique s'est battu pour avoir son indépendance,
Les résistant face aux allemands pour pouvoir libérer la France,
Tunisien et Algérien eux même ont en fait autant,
Donc les Palestiniens veulent un Etat au Proche-Orient,
Et c'est ça l'blème,
Toi tu parle de fanatisme et l'conflit ne résume pas qu'à d'l'antisémitisme,
Laxiste, le monde laisse faire et s'défile pendant qu'tu tue des civils et les appels terroristes,
On fait mine d'être concerner mais dans l'fond on s'en fou,
Regarde sans être d'outrer tant qu'sa n'arrive pas à nous.

{Refrain: x2}
Jeteur de pierres
Tout l'mondes sait qu'ton pays est en guerre
Pas d'aides humanitaires vu qu'les colons te volent tes terres
Mais si triste
Toujours la même morale, les mêmes balles, le même mal, la même spirale.

J'te resitue le contexte pour comprendre faut reprendre les choses à la base même du problème,
Sa dure depuis des siècles,
Terres convoiter, nombreuses ont été les conquêtes,
Différentes religions, différentes communautés,
Pour tout un lieu Saint chargé d'histoire,
L'ironie du sort, il en a vu couler du sang,
Juste événement les plus récent,
Le territoire a peu connu la paix, comprend c'est un peu dur d'y croire
Pour tout les frères, les jeunes de mon age qui ont grandi dans cet atmosphère,
Et qui ont vu ça toute leurs vie,
Les mains nues face à une armée prêtent à ré-ti,
S'faire dynamité, s'apparente à d'la résistance,
Quoi qu'il arrive c'est toujours des civils qui morfles et les morts ne se compte plus,
On a tous vu les mêmes chose aux infos,
Les balles contre les pierres jeter par des enfants,
J'invente rien, les faits parles d'eux même,
Dans les deux camps y'a des extrêmes,
Faut pas tout confondre contre dire les ??????
Et tu passe pour un antisémite en 2 secondes,
C'est l'oppresseur qui prend l'rôle de la victime,
C'est l'art de la faire à l'envers et pour eux elle est belle,
Depuis qu'Israël a obtenu son indépendance sa s'envenime,
La spirale fatale du conflit commence,
L'Etat Arabe promis par l'O.N.U ne sera pas,
S'en suivra la guerre des 6 jours s'abra et chatti,
La 1ère Entifada la révolution des pierres,
Massacre sur massacre,
Période meurtrière et de nos jours on peut pas dire qu'sa va en s'arrangeant,
Sujet tabou et dérangeant, j'me devait d'être clair,
Issu d'la même famille,
Enfant d'Ismaël et d'Israël,
Sont des cousins mais trop d'gens oublient qu'les juifs du Maghreb on longtemps vécu en harmonie,
Avec les musulmans certain y vivent encore aujourd'hui.

{au Refrain, x2}

Le mensonge est larme de l'intelligent,
Les médias l'ont compris,
Se l'approprient et l'utilisent à tes dépend,
Parle de leurs biens faits mais jamais de leurs défauts,
Injecte leurs carottes en sachet et joue avec nos cerveaux,
Parle de parents qui envoient leurs enfants au combat,
Mais pourquoi ?
Pour faire passer ses gens pour des sauvages,
Tu f'rais quoi, si on avait tué ton père et détruit ton toit ?
J'parle pour moi ou Hak'Allah, j'aurais envie d'faire un carnage,
Haine pour haine, balles perdu et plus ;
Palestiniens dans les rues,
Israéliens dans les bus,
Le mal par le mal, venger les tiens,
Tu n'peux plus rien enlevé a ceux qui n'ont plus rien,
Plus d'accord de paix ni d'cesser l'feux,
Rien qu'sa cogne ça c'est la politique de Sharon,
Ariel comme la lessive, noir de sentiment, blanchit par les médias et les States comme adoucissant,
Dans s'coin du monde ou la paix reste difficile a défendre,
Issa Kra bine en a fait les frais et s'est fait descendre,
Malheuresement on peut pas revenir en arrière,
Les R.D.V manquer d'l'histoire on gfait que d'remuer la merde,
Comme si c'était préméditait,
Processus de paix qui foire et toujours des territoires occupé,
Des blindés qui tirent, des gosses qui jouent sur des mines,
Ce qui veulent mourir en martyres prêt a partir,
Pères convoité, lieu Saint
Posé les armes dire Inch'Allah, bonjour, shalom et salam,
J'suis pas l'avocat du pauvre ais sa m'fait al et tu sait si j'en parle c'est parce que personne le fait,
Refré vires tes œillères y'en a assez, le dire m'a soulager même si j'peux rien échanger,
Si a tes yeux on prend position, comprend bien,
Qu'on Parle Pas En Tant Que Musulmans Mais En Tant Qu'êtres Humains.

{au Refrain}

Sniper - Interlude micro ouvert

j'ai les yeux rouges je vois la vie en noir et blanc
j'suis pas une pédale je me suis jamais tein les cheveux en blond
donc sa se passe à l'instinct si on plus à sourir
c'est qu'entre rage et peine on baigne pas dans le meme delir
dés lors j'exorte ton bal pas lors en bas la race s goutte ce resine la dalle parle du canal à resine
les delits tron bilon un peu de rage dans les textes
et le silence en dit long
hey conard c'est acquisition pour in 2003 banlieusar
deuil la bar et maintenant devine koi?
faut que tu te renseigne de la et c une panne d'essence
ne fait pa d'détour
nous on n'est pas né pour
la conscience (la conscience)
doit a la quintecence
un egaux trippe guerilla clash ?? avec ses trippe si tu né pas de taille fait pas styli que ta la grippe
jsui sur que tu mouille plus qu'une tass
en nageant dans mon flot tu pourrais boire la tasse
au mic c prof poopo clair la salissance tou comme un sombre bar popiére sans sa licence
tu sens le hel bengueur ou jte dissimule
mais diluse plus que la drohue que tu dissimule
hé jsui crade comme mon argent ho merde monsieur l'agent
pourkoi lui j'me mé du bet ms en agent
non g mé papier meme si je sé qu'ici j'ai pas pied
et si j'suis à pied ma caille c que g plus rien a palper.
sa me choc mais no frere ne compte plus que l'argent et les meuf qu'ils baise (hashak)
pourtant Dieu c que dans nos coeur la solitude pese
la verité c qu'on a plus d'respect
qu'on s'perd a daire la guerre alors que precieuse est la paix

Sniper
Interlude micro ouvert

2003
--------------------------------------------------------------------------------


j'ai les yeux rouges je vois la vie en noir et blanc
j'suis pas une pédale je me suis jamais tein les cheveux en blond
donc sa se passe à l'instinct si on plus à sourir
c'est qu'entre rage et peine on baigne pas dans le meme delir
dés lors j'exorte ton bal pas lors en bas la race s goutte ce resine la dalle parle du canal à resine
les delits tron bilon un peu de rage dans les textes
et le silence en dit long
hey conard c'est acquisition pour in 2003 banlieusar
deuil la bar et maintenant devine koi?
faut que tu te renseigne de la et c une panne d'essence
ne fait pa d'détour
nous on n'est pas né pour
la conscience (la conscience)
doit a la quintecence
un egaux trippe guerilla clash ?? avec ses trippe si tu né pas de taille fait pas styli que ta la grippe
jsui sur que tu mouille plus qu'une tass
en nageant dans mon flot tu pourrais boire la tasse
au mic c prof poopo clair la salissance tou comme un sombre bar popiére sans sa licence
tu sens le hel bengueur ou jte dissimule
mais diluse plus que la drohue que tu dissimule
hé jsui crade comme mon argent ho merde monsieur l'agent
pourkoi lui j'me mé du bet ms en agent
non g mé papier meme si je sé qu'ici j'ai pas pied
et si j'suis à pied ma caille c que g plus rien a palper.
sa me choc mais no frere ne compte plus que l'argent et les meuf qu'ils baise (hashak)
pourtant Dieu c que dans nos coeur la solitude pese
la verité c qu'on a plus d'respect
qu'on s'perd a daire la guerre alors que precieuse est la paix

Sniper - Panam all starz

AH ah ah ah ah ah..... PANAM ALLSTAR... Vous allez nous montrer de quoi vous etes capables !
AH ah ah ah...
C'est quoi ton blaze ? AROUM
Tu représente quoi ? Paris Bessbar, tu connais l'boulevard
Vas-y :

A la Goutte d'or, On s'en bat les couilles que tu soit fort comme HULK, Ca change rien tes coups d'pression
Tu peux t'les fouttre dans l'UC, C'est pas tes péripéties qui vont nous épater.
Car aujourd'hui à l'heure qu'il est, tout le monde il est tarté.
A mon avis, tu frais bien d'retravailler ton intro car c'que tu racontes c'est tellement petit que j'pourrais
t'braquer en impro. J'sais pas c'que tu fou mec, ni meme où t'habite mais juste que chez nous c'est l'souk
et c'est c'qui fait qu'ma plume j'l'agite.
FrontKick ça sonne comme fonky mais c'est plus violent.
Ca peut chanter la haine tout comme faire chialer les violons. Comme quoi ça peut aller loin une ptite
bande d'insolents. En s'mettant dans la tete qu'elle peut croquer comme Alain Delon.
On est entrepreneurs et comme c'est mort, on passe nos nerfs sur fond sonore. Et tout à notre honneur,
les gens kiffent nos SO-MOR pourtant on est pas star, on mène une vie d'zonars à la hauteur d'10 bastards

Ah ah ah ah.....

C'est quoi vos blazes ? .. Maloukid messa
Vous représentez quoi ? 7.7
Ok...

he donc on représente le 77
le plus grand département donc fais gaffe à cette secte
tout comme au billard n'oublie pas ta queue
j'ai du cosmos comme au malaise dans les cuisines de chaine 2
décidement le beton fait qu'on a l'amour du bloc une spécial A MELUN A MEAUX au détroit et puis fuck!
qu'on fasse qu'il faut qu'on fasse nos vies comme biz
77 c'est le four a pain pour les cretins qui concrétise
on a notre propre salut on a nos propres manies
du MéE A SAVIGNY en passant par CHELLES , NOISY
ET LES TORCY c'est le topo de la nouvelle génération de futur
default a rupture de camisoles garre à vos figures
tu garde ta main shlas si tu veut blesser
c'qui te rend insensible c ces peines insasiables a koi penser
et comme chaque mec de charque je veux plaider
la vache sans l'avoir offerte a un quelconque sacrilège forcé!

Ah ah ah ah ah....

C'est quoi vos blazes ? 13 et 16 et c'est du test on t'baise
Vous représentez quoi ??? Baghdad, Guel-Far et les Yvelines..
Ok...

Arretez d'parler, 7.8 c'est routz comme Harley, les Yvelines, capitale de la drogue comme Harlem
La rime c'est ma pute, faut qu'tu vienne dans mon harrem On est les Yvelines Star Les lions sont lachés
dans l'arène. Véto, Les mains sur le capot, et si c'est stand de tir, banlieue Ouest profonde
Ici c'est du SARH viens investir, On a l'vrai style, Lacoste, braqueur de postes, mais dis pas mon blaze
On est sur écoute vas-y raccroche !
Moi quand j'rap, tu voudrai qu'j'vienne de ta ville, dépé des squats kelfar et dise :
Putain c'est chaud les Yvelines ! Quand ça parle 7.8, mais fais pas genre tu sais qui c'est mais
qu'est ce tu fais c'est l'territoire des hyènes, chez moi viens plus pisser
Si t'insulte Esquadrille, vite appel ton marabout car j't'explique en quelques secondes tu p


Poster par : Mc'Xerone Six

 
Erreurs, Ommission ou contenu illégal.







Autres chansons de :
SNIPER
Tout Les Lyrics Du Deuxieme Albums.
Sans repere
Liberté d'expression
Association d'scarlas
Exercice de style(+Paroles en Rebeu)
Sniper
catalogué coupable a chaque fois
''Fallait que je te dise'' (Paroles exactes, arabe et traduction)
78/95
Panam All Starz
la salope
Panam All Starz
bon moment
Pris pour cible(vraies paroles en arabe)RECTIFICATION
fierté et honneur
La salope
merci maman
tou les chanson de Sniper (les deux album)
visions chaotiques
gravé dans la roche (avec la phrase en reubeu)

© 2013 - Paroles.zouker.com - Texte soumis aux Droits d'Auteur.
Réservé à un usage privé ou éducatif.


Partager Share/Bookmark






 Options
- Imprimer le texte : Tout Les Lyrics Du Deuxieme Albums.
- Envoyer le texte : Tout Les Lyrics Du Deuxieme Albums. à un(e) ami(e)
- Autres chansons de : SNIPER
- Acheter le cd ou titre
- Télécharge la Sonnerie de "Tout Les Lyrics Du Deuxieme Albums." pour ton Portable
- Toutes les sonneries de : "sniper"


Top Genres :
Top Langues :