Paroles.zouker.com, Toutes les paroles de chansons et traductions


LA VOIX DU SOUS-SOL



(Brasco la voix du sous-sol)
Yeah, entre Panam et Gwada.
Le terre-terre m'as transformer en machine de guerre.
J'attends l'occasion de m'échapper de ma misère
(Brasco la voix du sous-sol)
Un vagabond de partout et nulle-part.
Fils de musicien je peut pas fuir mon destin.
(Brasco la voix du sous-sol)

Mon parcours est risquer, donc je me fie à l'instinct.
Fils de musicien je peut pas fuir mon destin.
Ma vie de chien à voulu me piéger plein de fois, je canalise cette amertume dans mon grain de voix.
Mon but sais de finir ce que mon père à commencer.
Dans la zik pour sauver l'honneur, je suis prêt à plonger dans l'acide parce que mon rap à pris racine dans ce dessert à rythme, mais ou ce cache les poids-lourd le bull-dozer arrive.
J'ai dosé mes rhymes, poser les mines, explose les ennemies, qui me cause des ennuies.
Ils savent pas ce que j'endure, ce que jai parcouru, la d'où je viens si tu flambe trop, tu repart tout nue!
Je me suis fait respecter, la rue ma vite marquer. D'une vie de ratée corrompu à la vie de ***.
Ils en faut plus pour me nuire, je vais pas vous le dire en 6 langues, je veux exhausser mes vœux avec ou sans étoiles filantes.

(Brasco la voix du sous-sol)
Yeah, entre Panam et Gwada.
Le terre-terre m'as transformer en machine de guerre.
J'attends l'occasion de m'échapper de ma misère
(Brasco la voix du sous-sol)
Un vagabond de partout et nulle-part.
Fils de musicien je peut pas fuir mon destin.
(Brasco la voix du sous-sol)

Un mollusque, ** est robuste, ça a pas été facile de sortir du blocus.
J'écris ce que je vie, sais pas du Balzac.
Je gratte mes texte crue avec du sang de Sparciat.
J'ai voulu faire autres chose, histoire de me racheter, même mes péchés ou d'être cher ça n'as pas marcher.
Le monde du travail m'as pris pour un idiot, mais je prenais sur moi, fallait bien remplir le frigo.
J'ai bicrave au toxico, dépouiller les bourgeois, le chômage m'engoisser, J'ai pas eu beaucoup de choix (Naan).
Ce que j'ai kiffé, de ma vie de rue, c'est ma haine qui s'est déclenchée dans ma zik-mu.
Le reste superflu, le bizz, les magouilles les tass-pe.
Elles auront du Brasco. laisse les fantasmer, jai plus droit à l'erreur desfois elles est cruellent Bein moi, je suis un alien si tu me dit quelles est humaine.

(Brasco la voix du sous-sol)
Yeah, entre Panam et Gwada.
Le terre-terre m'as transformer en machine de guerre.
J'attends l'occasion de m'échapper de ma misère
(Brasco la voix du sous-sol)
Un vagabond de partout et nulle-part.
Fils de musicien je peut pas fuir mon destin.
(Brasco la voix du sous-sol)

Excité comme la gaulle d'un gorille, j'ai envie de tout péter, comme une bombe à bord d'un boeing, (c'est mal)
Chercher à me ralentir, c'est chercher à m'abattre, interdit au boulet voulant s'accrocher à m'as batte.
Je connais t'as black petit, tu parle de Street, mais tu sors jamais de chez toi, ta mère te tient par le slip.
J'ai appris à être rapide, surtout quand il s'agit de faire du liquide pendant les quises derapliquent, j'ai pas envie de faire les chaud,ni de prendre des armes a feux, mêmes si j'aime les film de gangster et les armes a feux, mais je peux pas me fier au système,entourer de vautour des pantin qu'on manipule avec des poupées vaudoo. Moi je veux juste mettre ma mi-fa à l'abri, plus le temps de prier dieux, de ma religion c'est moi la bible,

Je viens du sous-sol entre

Les jaloux,
Les embrouilles,
Les magouilles,
Les patrouilles,
Mes voyous.


Langue : Francais
Genre : Rap
Interprete : brasco
Auteur : Brasco
Compositeur : Bombattak
Année : 2008

© 2008 - paroles.zouker.com - Texte soumis aux Droits d'Auteur.
Réservé à un usage privé ou éducatif.