Paroles.zouker.com, Toutes les paroles de chansons et traductions


AFFAIRES DE FAMILLE



Vous savez pourquoi vous êtes là ? Nous sommes ici, ensemble, pour determiner la nature de vos problèmes. Notre but n'est pas de vous juger, mais de vous aider, exterioriser la haine qui est en vous, en temoignant .. Ecoutez vous les uns les autres, mais surtout, reflechissez.

Je me présente mais ma vie ne se désigne même pas, mon nom insignifiant dans une vie où je me désigne comme le fracas, pour ma femme mes gosses une sorte de * face à vous une lignée caché je fais mon constat, ma vie une merde que je retranscrite pour être comptée, escomptée sur ma manière de dire pour soigner les débrits d'une jeunesse, on se sens pas justifié de justifier **** au fond de moi la cause de ces faits pas d'excuses je me sens comme une mouche qu'il faut ecraser autant de croire les psychoses du soucis d'une jeunesse pourrie mais merde c'est moi le virus de la famille. Je ne m'en veux pas de frapper mais juste d'être devenu un vaurien, de ne plus être pere, un mari, ne plus être qu'un chien, face à lui je me repenti demande l'absolution mais pourquoi je ne mérite rien le .. dans cette vie.

(Refrain)
Derapé le groupe, commencé des larmes de sang versées emprisonnent notre couple de nos versés, verser des larmes sonner l'alarme mais la violence pour cela, est-ce fatalité ou folie mec tout bascule dans le drame.
Larmes de sang versées mes mains saignent salissent dans mes * l'image d'un bonheur effacé de malheur depassé assassine mon mariage cogne avec la rage mes mots ne suffisent plus pour calmer la folie de ma femme plus une seule issue alors je la frappe mec, c'est pour son bien pas lié à ses echecs la .. de gachée l'empeche de sortir ferme les volets je veux pas qu'on croit que le danger c'est moi je l'aime tellement ainsi que je serai pret à la tuer pour déssimer sa maladie, le psy m'accuse de paranoya dangereuse, je l'ai envoyé se faire fouttre avec sa thérapie douteuse, heureusement si je puis dire, aucun gosse à notre actif j'aurai sévi saigné me serai fait médecin pour les soigner le point fermé, je ne faiblirai pas quitte à ecorcher ma femme de sang froid, le sang accroit je suis seul à porter sa croix, j'ai souvent songé à l'etrangler de mes mains, j'y songe encore et votre thérapie ne changera rien ..

(Je tiens beaucoup à toi)

Derapé le groupe, commencé des larmes de sang versées en brisant notre couple de coups ainsi on noircit nos versés, verser des larmes sonner l'alarme mais la violence pour cela est-ce fatalité ou folie mec tout bascule dans le drame

Ok, ca marche, t'as raison ptain, maintenant l'angoisse merde, en .. le soir je les ai cotoyé de près ces gamins qui redoutaient de loin le retour du père au foyer, de braves mecs dans la vie de tous les jours sauf quand l'alcool montait prouver l'amour à leurs proches par les coups qu'ils leur portaient. Y m'ont dit à maintes reprises '' j'aimerai le butter imagine ma haine mes nerfs quand je le vois cogner ma mère ou l'insulter, moi me voir faire ca plus tard plutot me mettre une balle et venez même tous pisser sur ma pierre tombale''. Un père c'est dans ses pulsions c'est ce qu'il y a de pire, certains cognent sans reflechir d'autres à ne plus en finir, normalement un enfant t'y tiens comme à la prunelle de tes yeux alors beaucoup de pères doivent être aveugle, laisser de nombreuses traces de coups est-ce un temoinage d'amour ou un besoin absolu tout ce qu'ils savent faire c'est en venir à bout, quand j'entend des choses pareilles automatiquement quelque chose hurle en moi mais y'a toujours un problème.
Toutes ces plaintes , témoinages, thérapies, rien n'y changera, les victimes pardonnent peut-être mais n'oublient pas, le mal est fait le plus souvent au plus profond d'entre eux enfoui souvent loin derrière comme un tueur en fuite, c'est comme le reste mec, faut faire avec cherche pas à comprendre si tu l'as pas subit comment savoir ce que ces gens ressentent, c'est con mais dans mon malheur je pense avoir eu de la chance et me venter d'avoir au moins vécu mon enfance.

Classe ouvrière au milieu aisé parfois femmes et enfants sont battus jusqu'au sang on se demande pourquoi, seul dieu et les couples eux le savent surement, je donne juste des faits et de les imaginer les hurlements de laisser prouver de l'inquiétude, ce fléau est vécu dans les cinq parties du monde y'a pas besoin de faire d'études pour le savoir minot, au départ y'a deux etres qui s'aiment et à la fin l'affaire est portée devant les tribunaux ..

(Refrain)

Hein ? Ouais, ok, ca marche, ok, ok ..


Langue : Francais
Genre : Rap
Interprete : sniper
Année : 2004

© 2008 - paroles.zouker.com - Texte soumis aux Droits d'Auteur.
Réservé à un usage privé ou éducatif.