Paroles.zouker.com, Toutes les paroles de chansons et traductions


AIE MAMA



Je voulais qu't saches que je n'ai jamais voulu hausser la voix contre toi
Jamais voulu te faire d'la peine mais des fois j'suis maladroit
J'crois qu'j't'aime trop c'est ça, ça m'rend fou qu'on s'entende pas j'ai dû hériter de ta tête de mule c'est ça
T'avais raison, l'autre était une pute elle a niqué ma vie et celle d'mon ? elle était trop en rute Maint'nant j'ai l'air con, toutes ces fois où on s'est dechiré pour elle j'ai honte
J'monte tout doucement chaque palier d'mon retablissement, si tu savais tout c'que j'ai failli faire tu montrais à la sonny pour faire couler son sang
Mais Dieu merci j'ai des potes qui valent la prunelle de tes yeux ils me remontent chaque fois que je me descend
J'avoue qu'ça a pas arrangé l'opinion qu'j'avais du mariage comorien, ça a même empiré
Ne m'demande plus d'changer, mes plaies se sont encore plus salées depuis qu'mon pére s'est remarié
Tu sais pour moi c'est dûr de voir tous ces millions gaspillés quand je sais qu'au bled Coco n'a rien a manger
Et en plus t'es plongé dans des dettes, dans des tas d'soucis tu maigris t'accumules tes crédits pour tous ces tas d'conneries
Vous n'voyez pas le mal que vous faites, nos méres vont font plaisir mais s'taillent dès que fini votre grandes fêtes
Moi j'veux pas t'faire ça, j't'aime trop pour ça... M'man laisse moi faire mes choix qu'ils soient bons ou pas!
J'sui dèja assez mal comme ça, ils disent tous me comprendre mais m'connaissent pas
M'man on s'entend mais on s'ecoute pas
Ca m'fait mal car je sais qu'ça n'changera pas


Refrain:
Ayie maman, t'as choisi la France pour nous sauver
T'as fui la souffrance pour nous élever
T'as fait des boulots qui t'ont rabaissé
Pour voir tes enfants manger
Ayie maman, aujourd'hui j'embrasse tes pieds
Quand t'es deçu de moi j'suis effrayé
J'ai peur qu'la mort vienne te chercher
J'ai peur qu'tu partes pleine de regrets ayie...


J'suis né d'ce peuple comorien, l'aboutissement de deux êtres, génération 80 j'vais avoir du mal à vivre mon quart de siècle
Drogué aux promesses trop p'tit, plus grand plus tard j'ai vu qu'les illusions faussaient souvent nos esprits
Tu sais c'qu'on dit, l'amour c'est bon et fort au début mais elle dégrade quand les familles font un mélange de trop d'abus
M'man tu m'as fait naître ici et ton coeur était là-bas, moi j'ai grandi ici et tu voudrais me voir vivre là-bas
Là-bas mon mélange de coutumes et religions où on a peur d'accepter l'autre car c'est l'contraire d'nos traditions
Contradictions faites dès lors où vos mariages roulent sur l'or vous avez du mal à vivre avec vos dettes
M'man s'te plaît ouvre les yeux car le proverbe ne dit pas loin du coeur près des yeux
J'fini par me dire qu'on vit pour l'autre, qu'on tue pour l'autre mais dis toi qu'on partira seul sans l'autre
Tant de choses que j'voudrai te dire, tant de choses que j'ai faite mais j'ai malheureusement peur de te les dire
Marre d't'voir verser des larmes car ça m'fait autant d'mal que ça ajoute trop de pêchés à mon âme
Ton exemple d'amour, de votre part prématuré, trop d'cousins et cousines dégoutés d'vous avoir écouté
Les nerfs car je n'veux pas subir la même chose qu'eux, les nerfs quand celle que j'veux t'a pas daigné la voir
Alors quand tu m'parles d'famille, ceux qui cherchent le bonheur, l'interêt qu'il y a dans tes actes quand toi tu m'parles d'honneur
Français mais comorien j'renis pas mes origines mais c'qui m'gêne c'est qu'on s'entête alors qu'tu restes mon oxygéne

Refrain x2



Langue : Francais
Genre : Rap
Interprete : psy4 de la rime
Année : 2005

© 2008 - paroles.zouker.com - Texte soumis aux Droits d'Auteur.
Réservé à un usage privé ou éducatif.