Paroles.zouker.com, Toutes les paroles de chansons et traductions


GROOVE GRAVE



Loco Locass – Groove Grave

L’abîme brame sous nos pieds qui triment, trament,
Enweille! Déguédine Dan, Déguédine Dan,
Dan comme Zinédine Zidane.

Quand j’rime, j’rame sur l’abîme qui brame,
C’est comme un bon baume sur mon âme,
Un hymne qui m’calme.

L’abîme brame sous nos pieds qui triment, trament,
Enweille! Déguédine Dan, Déguédine Dan,
Dan comme Zinédine Zidane.

Quand j’rime, j’rame sur l’abîme qui brame,
C’est comme un bon baume sur mon âme,
Un hymne qui m’calme.

Obligation de penser,
Urgence d’agir,
Car tous ceux qui pensent peu,
Agissent et bientôt régissent.
Ce monde qu’ils veulent lisse comme sur une fuking table de miss.

Sans rien qui s’braque,
Qui s’rétracte,
Dixit la loi C-36 pis l’Patriot Act,
Pas de craque dans glace,
Ni d’acné dans’ face,
Yo! Faut que ça glisse pour que la business se fasse.

Ostie de câlisse de saint-ciboire de tabarnack! Yo!
Y’a quequ’chose de pourri au royaume du trademark,
Dieu est mort,
Faut bien qu’on l’remplace,
Qu’on remplisse le vide qui prend toute la place.

Ça fait que ça court,
Ça s’affaire,
Ça rempli des sacs,
Ça consomme,
Ça espère consumer le trac,
Que dis-je le trac : le vertige de l’insignifiance dans ta face.

Quand s’écroule à l’écran le château de cartes Visa,
Visé au cœur et la télévision coite,
Pour une fois te laisse les mains moites,
C’est que Dieu est Maure et bien vivace.

L’abîme brame sous nos pieds qui triment, trament,
Enweille! Déguédine Dan, Déguédine Dan,
Dan comme Zinédine Zidane.

Quand j’rime, j’rame sur l’abîme qui brame,
C’est comme un bon baume sur mon âme,
Un hymne qui m’calme.


Deuxième paragraphe,
Pendant que les raisons sociales,
Paraphent le nouveau contrat social,
L’épitaphe sur la pierre tombale,
Ci-gît le mal mort sous l’ère mondiale.

L’hégémonie voue au gémonies les régimes homis,
Or, au cœur même de l’homogène gîte l’ennemi,
Ben Laden ou Timothy McVeigh,
Du pareil au même en l’hégémonie.

Comme en Cendrars, Mon ravagie,
Comme en Eminem, Slim Shady,
Comme en moi-même , la saine envie,
De miner l’unanime comme une anémie.

Il nous faut l’abîme pour échafauder,
Que les cendre se calcinent pour s’ériger,
Des ruines du vide naissent les pensées,
Qui effleure une narine des éveiller.

L’abîme brame sous nos pieds qui triment, trament,
Enweille! Déguédine Dan, Déguédine Dan,
Dan comme Zinédine Zidane.

Quand j’rime, j’rame sur l’abîme qui brame,
C’est comme un bon baume sur mon âme,
Un hymne qui m’calme.

L’abîme brame sous nos pieds qui triment, trament,
Enweille! Déguédine Dan, Déguédine Dan,
Dan comme Zinédine Zidane.

Quand j’rime, j’rame sur l’abîme qui brame,
C’est comme un bon baume sur mon âme,
Un hymne qui m’calme.

Bounce, le gros!
Ouh! Ça groove grave,
Bounce, le gros!
Trouves-tu qu’ça groove grave.

Tellement trop, le goût que ça groove grave,
Pense, le gros, ça prend du courage.

J’ai besoin du vide pour marcher sur le fil,
Ce qui me soutient c’est le vide,
Sans lui le fil est inutile.

J’ai besoin du vide pour que surgisse, rugisse,
Un sauvage indice,
La fille ou le fils d’un avenir propice,
Pour contrer la peur,
Jesus is no Pacemaker,
Comme le draveur sur l'écume qu’on voit groover sur l’abîme


J’ai besoin du vide pour marcher sur le fil,
Ce qui me soutient c’est le vide,
Sans lui le fil est inutile.

Déguédine Dan comme Zinédine Zidane.

Devant la beauté d’un acte terroriste,
Penser est un acte laïque,
Un acte héroïque,
Devant la beauté d’un acte historique,
Penser est un acte,
Un acte symbolique.

Mais la panique nous fais Manichéens,
« Le bien, le mal », clament les Américains,
La terreur nous éteint,
‘faut être Nietzschéens,
turbiner la peur comme la Manic 5.

Salut! Salut! Ceux qui s’allument s’allument,
Ceux qui s’unissent, s’animent,
Ceux qui synonymes,
Ceux qui s’allient en liesse,
Ceux qui s’allient à l’énigme,
Ceux qui s’éloignent du vide, s’alliément les signes.

Salut! Salut! Ceux qui s’allument s’allument,
Ceux qui s’unissent, s’animent,
Ceux qui synonymes,
Ceux qui s’allient en liesse,
Ceux qui s’allient à l’énigme,
Ceux qui s’éloignent du vide, s’alliénent les signes.

L’abîme brame sous nos pieds qui triment, trament,
Enweille! Déguédine Dan, Déguédine Dan,
Dan comme Zinédine Zidane.

Quand j’rime, j’rame sur l’abîme qui brame,
C’est comme un bon baume sur mon âme,
Un hymne qui m’calme.

L’abîme brame sous nos pieds qui triment, trament,
Enweille! Déguédine Dan, Déguédine Dan,
Dan comme Zinédine Zidane.

Quand j’rime, j’rame sur l’abîme qui brame,
C’est comme un bon baume sur mon âme,
Un hymne qui m’calme.

Bounce, le gros!
Ouh! Ça groove grave,
Bounce, le gros!
Trouves-tu qu’ça groove grave.

Tellement trop, le goût que ça groove grave,
Pense, le gros, ça prend du courage.


Langue : Francais
Interprete : loco locass
Année : 2005

© 2008 - paroles.zouker.com - Texte soumis aux Droits d'Auteur.
Réservé à un usage privé ou éducatif.