Paroles.zouker.com, Toutes les paroles de chansons et traductions


EVERYTHING FADES



MONK.E
Comment calmé la peine du mal que j’amene lorsque mes désire s’dérige vers une autre femme que la mienne y’a rien d’fiable chu instable c plus inconfortable a porter du linge sal y’a une mince marge qui s’instale a chaque jour entre l’homme rationnel que j’suis et l’amour auten d’forme rationel que j’vie question d’fiabilité faut quiale moins de distance entre mes rêves et mes responsabilité mais est-ce qu’on doit s’lémité a une route prévu d’avance jte ldit mon parcours panche parce qu’a chaque jour change en plus le diable tourmente mes pensé quand jai un doute quelquonque il mélange les dangers de toute s’qui monte meme quand jai tenté d’changer cé fou j’retombe dans des sentiers hanter ou tout est sombre aaa j’sens k’sé trenglé s’étouffe mes songe pis les plans k’jai tremblé puis tout s’éfondre chui po sensé flanché le temp cé t’enlever jme sens étranger j’veut r’trouver lmonde les sourire car celui ci mengoufre et m’trompe j’en soufre et m’ronge sens cese juskon sente toute les ongles sa pu aucun nombre sinstale au desus dma tete pour vu k’sa arete le dur manege c sur k’sa l’aide si mes blessures s’alege j’srais plus alaise car cette odeurs de soufle m’étouffe coucher sur d’la braise.

KORIASS
je r’garde le temp allé pis senparé des bons moments meme sans parlé tu comprend jMmennuie d’lépoque ou autant k’avant jtais emballer mais apres tant d’année d’amboutine on cé engager la passion nous fait un dernier clin doeil avant d’sen naller chu juste un gars ki mate les sports qui parle de chars qui rgarde dun bord pis dlaute pour la chaise au carnivore spos que jte trouve pu belle jaime encore ton visage ton corp mais jte voit comme un mari voit sa vielle femme qui chiale mais on s’blesse un s’désole on baise comme dé nole moi j’reves de sex aaah les couile gonflée destostérone j’voudrais sourire dans l’fond mais tout les jours y’a une tention kan ta des saute d’humeur tu porte pos tjrs un tampon mais j’parle comme si j’tais l’seul infidele tu m’prend pour un criss de cave kan qu’on s’promene ensemble tu r’garde les autres aik une coulise de bave mais kan jvoit kavec le temp sa empire jme dis ke spos sans toi ke jveut voir mes enfants grandir mais jsrais po capable de vivre 30 ans sans t’mentir chu comme un gars en dedans kiatend pour enfin s’enfuir notre couple s’tune course pis kan j’veut courir j’rente ds un poto fak j’soupire en r’gardens toute mes faux sourire sur nos photo.




Langue : Francais
Genre : Hip hop
Interprete : monk.e, sola, koriass
Année : 2006

© 2008 - paroles.zouker.com - Texte soumis aux Droits d'Auteur.
Réservé à un usage privé ou éducatif.